AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Bestiaire  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un grand méchant loup dans les bois ? [pv Mike Richard]
 :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: Dendrelia
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Mar - 14:26
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

À la grande surprise d’Argan, Mike changea radicalement de ton. L’homme qui se montrait bon vivant, souriant et chaleureux, se transformait en professeur froid. Et quand il lui demanda de se mettre nu, alors là… Le voleur n’était plus du tout d’accord. Surtout vue comment il le lui avait demandé, ceux de manière maladroite…. Décidément, ce Mike était quelqu’un de très particulier. Et quant au final, il avait accepté de jouer le jeu, ce fut un échec critique. Même, son ami haussa le ton et voulu sortir, comme si c’était de sa faute. Argan n’avait rien dit, mais il sentait la colère lui montait. Est-ce qu’il ne s’était pas trompé finalement sur son compte ?

Le loup voulu même tout arrêter. Il demanda bien de l’aide, voulait apprendre, et on l’abandonner comme ça. Sans nul doute qu’il se trompait, mais c’était son ressentit du moment. Même son mentor ne l’avait pas lâché, tant qu’il n’était pas sûr qu’il puisse faire un bout de chemin seul. Ce genre de chose était dangereuse et qu’il fallait donc être au mieux préparer avant de réaliser un casse. Quelque peu vexer néanmoins, le voleur préféra se revêtir et sortit, passant devant Mike.

"Je crois qu'il vaut mieux que j'aille prendre l'air. Ça m'aidera sans doute à mieux me concentrer." En adoptant le même temps, avant de disparaitre dans les bois environnant.

Rien que ce début d’expérience lui était très perturbant, et il se demandait s’il voulait vraiment savoir si oui ou non, il pouvait se transformer en boule de feu aussi. Au moins, être juste un loup gris l’avait suffi jusque-là, et la magie lui faisait peur. Sans doute qu’à la fin, il avait peur de découvrir ce que ce sorcier noir voulait vraiment de lui et de sa famille, quelque chose justifiant un massacre.

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Mar - 18:27


Un grand méchant loup dans les bois




Argan se revêtit, passa devant moi et me dit qu'aller prendre l'air l'aiderait à mieux se concentrer. Je ne comprenais pas vraiment sa réaction et je le vis partir dans les bois. De colère je partis moi aussi en courant à travers bois et ce jusqu'à perdre haleine. Je me maudissais, j'étais nul, j'avais voulu me prendre pour un professeur et ....J'étais vraiment nul !

Je courais, courais et je n'étais point sur mes gardes tant je m'en voulais de passer à côté de cette précieuse amitié. Je me retrouvais face à face avec un grizzly et le combat fut inévitable. Mais l'animal était beaucoup plus fort que moi et en tant normal je ne l'aurais jamais attaqué de front et j'aurai fui. Il m'assénât plusieurs violents coup de patte et je m'effondrais. Me voyant battre en retraite, l'animal abandonna l'idée de me tuer et s'en fut naturellement à ses occupations. Je rentrais comme un minable jusqu'à chez moi. Je passais sous la douche extérieure comme après chaque combat afin de limiter les "salissures" comme disait Orélia. Mais elle n'était pas là et je n'aurais donc pas de guérison quasi instantanée.

Je nettoyais mes plaies du mieux que je pus et mis de la potion rouge d'Orélia afin de calmer la douleur. Je passais par la chambre et enfilais mon pantalon. Je ne pouvais pas mettre quoi que ce soit sur mon torse pour l'instant. Je me retrouvais comme un idiot, seul, ensanglanté, et assis dehors dans le noir sur les marches. Seule la lumière du falot pendu sous l'entrée m'éclairait et la flamme de la bougie qui vacillait devait me donner un air lugubre.



C'est alors que je vis apparaître Argan. Je devais m'excuser avant qu'il ne parte pour toujours. J'essayais alors de parler en tout bien tout honneur et en retenant les pleurs de mon coeur en ne formant que de courtes phrases afin de me reprendre.

- Je suis nul....Tu dois te dire que je suis le loup le plus minable que tu aies rencontré......J'ai voulu jouer les professeurs....Mais ça c'est pas mon truc....C'est Cheryl....ou Orélia....Pas moi.....Je sais me vider la tête....Je sais me projeter....Mais je ne sais pas l'expliquer....C'est pas de la magie....C'est pas comme claquer des doigts....Une métamorphose c'est....C'est un vécu...C'est devenir notre autre soi....Pardon....Pardon d'être aussi minable....Je comprendrais que tu aies envie de fuir....


by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 16 Juil - 16:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Mar - 18:27
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Il n’y avait pas à dire, courir en pleine nature, sous forme animale, avait quelque chose de bon. Argan ne pouvait pas devenir un gros loup comme Mike, ni faire déchaîner les éléments, mais au moins il pouvait profiter des biens faits d’une vie sauvage. Cette sensation de liberté, qu’aucune limite n’était visible offrait une liberté jouissive. S’il ne pouvait devenir comme Richard, et bien tant pis, il restera un simple voleur pouvant devenir loup, en toute modestie. Il avait très bien su vivre ainsi avant, il pouvait continuer encore. La petite course dans la forêt parvint donc à calmer son esprit et quand ce fut chose faite, le loup redevint homme et remit ses atouts avant de rentrer. Il s’attendait à voir un Mike en colère, violent, triste, enfin un état émotionnel qui les encouragerait à se séparer et mal finir la journée. Ce fut cependant tout le contraire.

Devant lui, assis, se tenait dans le noir sous une faible lueur, un Mike Richard mal en point. Ce dernier, loin de hurler pour jeter ses quatre vérités à la figure du voleur, se confondra en excuses mêler de larmes intérieures. D’un coup, le cœur du détrousseur des riches se fendit et son âme était remplit de tristesse et de frayeur. En un rien de temps, le loup gris avait connu deux fortes émotions, et c’était loin d’être les plus positives.

"Bon sang Mike qu'est-ce qui t'es arrivé ?!"

Le souvenir de tout ce début de tendresse qu’il éprouvait pour son nouvel ami, revint à la surface, et sans attendre, Argan tira Mike à l’intérieur. Bien que ce dernier avait commencer à soigner ses plaies, c’était loin d’être fini. Fort heureusement, Argan avait quelques connaissances en alchimie et botaniste, de quoi juste aider à soigner ces blessures. Tel un véritable herboriste, le voleur se pressa pour écraser plante dans une coupelle et préparant des tissus pour les bandages avec de l’eau chaude.

"Laisse toi faire s’il te plait."

Commençant les soins, le maître voleur semblait bien plus rassurer aux premiers pensements appliqués. Le voyant couvert de sang, il s’était imaginé déjà perdre son nouvel ami. Bien qu’ils pussent être différent, Argan avait fini par apprécier cet homme qui était venu le sauver et l’avait accepté comme l’un des siens. Cela avait une grande importance pour lui, et il se maudissait pour avoir risquer tout gâcher, à cause de son sale caractère. Mike avait tout du héros sympathique qu’on apprécier, lui, c’était une bête de l’ombre pouvant être fourbe et n’inspirant pas trop la confiance. Et pourtant, il venait à penser que si quelque chose était arrivé au garde forestier à ce moment, il ne se serait jamais pardonné.

"Oui, tu es le loup le plus minable que j’ai rencontré, car tu es le seul que je connaisse."

Une tentative de mettre un peu d’humour pour apaiser la situation, s’il arrivait à amuser Mike, Argan était convaincu que les choses s’arrangeraient. Il en profita pour concocter une tisane qu’il donna en suite à son ami.

"Tiens bois ça, cela te fera du bien. Ecoute Mike… Je suis désolé aussi. Je ne suis pas facile à vivre, suis limite parano, exigeant, et parfois négligeant. Ce qui explique sans doute pourquoi je suis toujours seul. Mon pouvoir, ou ma capacité appel ça comme tu préfères, j’ai appris à m’en servir grâce à des humains. Et là, cette expérience met quelque peu intimidante. Pourtant, je sais que tu n’es pas animé de mauvaises intentions."

Le voleur prit un moment pour respirer, sentant l’émotion lui montait. Cela faisait longtemps qu’il n’avait plus ressentit quelque chose de la sorte. La dernière personne qu’il avait considérer comme ami, était son mentor, aujourd’hui disparue et il le vit mal. Cheryl… L’elfe l’avait aidé à baisser le niveau de ses murailles. Mais avec ses obligations, leur amitié restait pour le moment à un stade simple. Mais lui présentait quelqu’un qui lui ressemblait tant… C’était un cadeau inespéré, même trop beau pour lui.

"Tu es quelqu’un de bien. Je suis heureux de t’avoir rencontré et de pouvoir dire que je t’aime bien. Mais… Je suis un voleur, bien qu’avec un code, mais un voleur qui ne cherche que fortune, se moquant de la gloire et des reconnaissances. Je vis dans l’ombre seul. Je me dis alors, que tu mériterais sans doute quelqu’un de mieux que moi. "

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Avr - 18:10


Un grand méchant loup dans les bois




"Bon sang Mike qu'est-ce qui t'es arrivé ?!"

Que pouvais-je répondre ? Que je ne savais pas parler à l'un de mes semblables et que rongé par la culpabilité je n'ai pas prêter attention à qui je me frottais.  C'est alors qu'Argan me tira à l'intérieur de la maison et commença à soigner mes plaies.

"Laisse toi faire s’il te plait."

Les pansements qu'il appliquait sur mes plaies me faisaient un bien fou et je me laissais faire volontiers. Orélia n'étant pas là avant plusieurs jours je ne pouvais que laisser faire mon soigneur.

"Oui, tu es le loup le plus minable que j’ai rencontré, car tu es le seul que je connaisse."

Argan réussi à me tirer un petit sourire malgré la douleur que j'éprouvais et il m'offrit une tasse de tisane bien chaude et veloutée.

"Tiens bois ça, cela te fera du bien. Ecoute Mike… Je suis désolé aussi. Je ne suis pas facile à vivre, suis limite parano, exigeant, et parfois négligeant. Ce qui explique sans doute pourquoi je suis toujours seul. Mon pouvoir, ou ma capacité appel ça comme tu préfères, j’ai appris à m’en servir grâce à des humains. Et là, cette expérience met quelque peu intimidante. Pourtant, je sais que tu n’es pas animé de mauvaises intentions."

Je le vis reprendre son souffle et je m'attendais à avoir une remontrance quant à mon comportement de "professeur" à la gomme.

"Tu es quelqu’un de bien. Je suis heureux de t’avoir rencontré et de pouvoir dire que je t’aime bien. Mais… Je suis un voleur, bien qu’avec un code, mais un voleur qui ne cherche que fortune, se moquant de la gloire et des reconnaissances. Je vis dans l’ombre seul. Je me dis alors, que tu mériterais sans doute quelqu’un de mieux que moi. "

A ces paroles je le regardais d'un air étonné. Il s'excusait d'être un voleur ! Mais je n'étais pas mieux dans un sens. Je fronçais les sourcils et écoutais chacun  de ses mots.

- Mais moi aussi je suis une sorte de voleur mais j'aime allier vol et justice. Cela ne te paraît pas concevable ? Que fais-je de plus que toi ? Je vole aux riches et donne aux pauvres, je remet de l'ordre dans ma forêt, je n'hésite pas à aller en aide à mes amis mais c'est toujours dans le but de prendre et de donner. Je n'ai pas besoin de richesses car Orélia et moi sommes comblés. J'ai une maison, une femme, un travail, des amis et aujourd'hui toi. Je n'ai pas besoin de richesses dont je ne me servirais pas et je préfère distribuer mes gains aux personnes dans le besoin. Mais tu ne crois pas que je demande l'autorisation de prendre à quelqu'un ? Je juge la personne et je ne lui vole que si elle n'est pas méritante mais....Bon sang arrête de penser que nous sommes si différents. Je suis tellement heureux d'avoir trouver....un frère.


Je pensais ce que je disais, cet homme en face de moi m'était si semblable, plus farouche, plus libre mais tellement comme moi. Oui nous étions des voleurs même si nous n'avions pas la même façon de procéder. Je n'enviais pas sa liberté car j'aimais Orélia et ma petite vie tranquille. Bon j'avoue que je n'hésitais pas à aller aider mes amis quand ils avaient besoin mais j'aimais ma vie. J'aurais tellement voulu partager mon bonheur avec un frère et voilà qu'il me tombait du ciel. Cependant je me rendais compte que face à lui j'étais plus l'animal que l'humain mais ma joie de me transformer était réelle et je voulais que quelqu'un vive la même chose avec autant d'intensité.

Spoiler:
 

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 15 Mai - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Avr - 9:37
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Argan fut heureux d’entre Mike parlait de lui, le désignant comme un frère et dire aussi qu’il n’était pas aussi parfait qu’il laissait paraître. Le loup gris n’avait pas souvenir d’avoir éprouvé un sentiment aussi fort. Enfin, il eut Cheryl, il tenait à elle, c’était son amie, et combien de fois eut-il peur de la perdre quand ils ont frôlé la mort. Ou quand la princesse avait perdu les pédales, devenant une sorcière psychopathe. À présent, il était rassuré de son état, mais avec Mike, c’était différent, c’était même plus fort. Car il s’agissait d'un métamorphe comme lui. Comme il l’avait dit, ce n’était pas un ami, mais un frère. Il fut rassuré de voir qu’il pouvait aussi compter sur lui. Dans l’avenir, il prévoyait de venir vers le garde forestier s’il avait un problème, ou une envie de parler de son don ou de tout ce qui était attaché à ça. Mike lui, pouvait le comprendre.

"Il est vrai que nous avons bien plus de points en communs que je le pensais. Ce qui est plaisant à découvrir."

Le maître voleur devait l’avouer. Lui non plus, malgré cette philosophie qu’on tentait de lui mettre dans la tête, ne trouvait aucune réelle satisfaction d’amasser et garder des richesses. Il disait aimer ça, que c’était son seul but dans la vie, pourtant, il ne les gardait pas longtemps, les redistribuant rapidement à plus pauvre que lui. Et ses choix de cible, que ceux pouvant s’en passer ou méritant une petite leçon d’humilité. Pourtant, il ne dira jamais être un héros, un justicier masqué volant au secours des plus faibles. Il se savait criminel et l’assumait pleinement. C’était la seule vie qu’il connaissait, et la seule l’aidant à avancer.

"Après tu sais, j'ai toujours su me débrouiller avec juste cette apparence de loup classique. Donc, si je ne peux ête un loup de feu comme toi, j'en survivrais."

Jusqu’ici, il a toujours su s’en contenter, sans chercher plus à se dépasser. Il croyait que c’était la limite, et sans doute était-ce le cas. Mais alors, une question le taraudait, si ce n’était qu’un métamorphe n’ayant rien d’extraordinaire, et qu’il en existait des biens mieux que lui, pourquoi ce sorcier noir l’avait voulu ? Enfin non, il voulait tout le clan, lui ne fut que reléguer au rang d’esclave. Tout s’expliquait en réalité, il devait être un métamorphe raté de la nature, incomplet. Sans doute être un emputé pour ses semblables… Tant mieux alors ! Car Argan comptait bien en faire une force. Il surprendra tout le monde pour montrer de quoi était capable le petit louveteau, dérobant leur richesse au nez et à la barbe de ces derniers. Rien que le fait d’y penser, l’amusait.

Tournant la tête vers son ami, le voleur examina les blessures qu’il avait soignée et s’assurer que Mike gardait une bonne mine.

"Comment tu te sans sinon ? Tu as moins mal ? Cela devrait avoir fait effet normalement."

Il eut un pincement au cœur en le voyant ainsi. Si Richard était en piteuse état tout à l’heure, c’était parce qu’il voulait le retrouver, soucieux pour lui. Et même si Tanguy ne lui avait jamais demander de se battre contre un ours pour lui, il ne put s’empêcher d’avoir des remords. Après avoir retrouver un métamorphe aussi bon, il ne voulait le perdre aussi vite. Même si une petite part en lui voulait bien rire de la situation, mais il se retint pour ne pas vexer. Non, il réservera sa blague pour plus tard.

"Je suis désolé."

Même dit, il ne se sentait pas mieux. Argan aurait aimer que cela se soit passer autrement. Le voleur voulait lui dire mille fois pardons sans s’arrêter, peut être verser une larme ou deux etc. Mais il se retenait. Par ego peut-être, ou crainte… En tout cas, il s’en voudra sans doute pour un bon moment encore.

Spoiler:
 
©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 15 Mai - 15:04


Un grand méchant loup dans les bois




Argan reconnut enfin que nous avions plus de points communs qu'il ne l'aurait cru. Je ne comprenais pas pourquoi les gens me voyaient comme un gentil petit forestier ou ceux à qui je révélais ma métamorphose me voyaient comme un gentil loup. Enfin je n'étais pas un ange ! D'ailleurs autour de moi je n'en connaissais pas d'ange hormis Abby mais cette dernière avait disparue du jour au lendemain. Mais pour l'instant je fixais Argan qui regardait l'état de mes plaies et le sourire qu'il esquissa me rassura sur mon sort.

"Après tu sais, j'ai toujours su me débrouiller avec juste cette apparence de loup classique. Donc, si je ne peux être un loup de feu comme toi, j'en survivrais."

- Tu sais ce n'est pas une catastrophe d'être un loup classique comme tu dis. Personnellement j'ai toujours était plus grand que la normale et ce ne fut pas pour me déplaire lorsqu'Orélia se mit à califourchon sur moi. Toi tu ne pourras pas dire qu'une fille va te monter.

J'éclatais de rire mais cela réveilla la douleur de mes plaies les plus profondes et je pris le temps de reprendre mon souffle.

"Comment tu te sans sinon ? Tu as moins mal ? Cela devrait avoir fait effet normalement."

Face à l'inquiétude de mon petit frère je le rassurais mais sans pouvoir lui dire hélas que j'avais une super forme.

- T'inquiètes je n'en mourrais pas et lorsqu'Orélia sera de retour elle fera même disparaître ses vilaines cicatrices; Elle va m'incendier mais je sais pertinemment comment cela se finira. Un jour tu connaîtras cela j'en suis sûr.

Argan semblait à la fois soucieux et enjoué. Drôle de petit frère mais qu'est ce que j'étais heureux qu'il soit revenu.

"Je suis désolé."

Je le regardais à la fois amusé et fronçant un sourcil d'étonnement. Je ne voyais pas le problème.

- Désolé, désolé de quoi ? Arrêtes tes bêtises, si je me suis fait attaquer ce n'est pas de ta faute. J'étais en colère et je ne me suis pas méfier. Lamentable erreur mais tu n'as pas à t'en vouloir. Et si tu n'étais pas revenu je pense que ma femme m'aurait retrouvé dans un sale état si ce n'est pire. Bon je vais cesser de t'embêter avec mes soucis et je vais essayer de dormir. Et manque de chance pour toi, tu vas devoir aller me chercher des baies pour mon petit déjeuner demain matin. Je ne me sens pas en état de traverser la forêt pour aller les cueillir, ni sous forme humaine ni sous forme de loup. Mais j'espère bien que mon soigneur sera là demain matin pour nettoyer tout ce gâchis.

J'espérais sincèrement qu'Argan serait toujours là et je n'allais pas lui dire que je souffrais le martyr. Certes ses pansements me calmaient mais la douleur était intense surtout que par dessus il y avait la douleur morale. J'ai cru qu'il était parti pour de bon et cela m'a déchiré le coeur me poussant à l'imprudence. Je ne sais pourquoi je m'étais aussi vite attaché à lui et je ne comprenais pas ce lien si fort. Je pense que l'amour fraternel y était pour quelque chose. J'aimais mes soeurs aussi fort que j'aimais Argan et pourtant nous n'étions pas frères de par nos parents.

- Bonne nuit petit frère et j'espère te retrouver demain matin.

J'esquissais un sourire mais à peine retourné, une grimace de douleur apparue sur mon visage. J'entrais dans la chambre conjugale et me couchais sur le côté afin de mieux supporter ma douleur.


by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Ven 1 Juin - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Mai - 9:19
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Même si Mike disait qu’il n’était pas un paladin en armure œuvrant que dans les œuvres bonnes, Argan reconnaissait que le loup savait trouver les mots justes pour réconforter, et qu’il lisait la sincérité dans ses yeux. Mais même si ce dernier disait qu’il n’avait rien à voir avec ce qui venait de se passer, le voleur ne put s’empêcher de se sentir coupable. Et quand le garde forestier se mit à gémir à cause de la douleur, le voleur eut le réflexe de le retenir pour éviter qu’il ne bouge trop. Les blessures n’étaient pas bien graves, mais suffisamment pour que le temps de cicatrisation dur plus longtemps que prévu. Cependant, voilà que son nouvel ami, commanda de lui préparer un repas pour plus tard, et qu’il espérait qu’il serait encore là à son retour.

Evidemment qu’il serait encore là, Argan ne comptait pas partir. Surtout qu’il avait peur que s’il dût prendre la fuite encore, il retrouverait un Mike en pire état, voir mort. De quoi lui faire perdre la couleur de son teint. Il regarda donc Mike partir se coucher, manquant de bien rire en le voyant faire.

"Repose toi bien. Et je suis sûr que je suis plus vieux que toi."

Petite blague pour détendre l’atmosphère. Mais son sourire s’effaça, l’entendant encore se plaindre de ses plaies.

"Fais attention tout de même."

Puis, il sortit chercher de quoi manger. Bon sang ! Argan Tanguy était tout excité, il avait une envie de danser et crier. Le voleur avait un frère. Pas de sang certes, mais cela ne changeait rien. C’était comme si quelqu’un était venu lui dire « Argan, mon enfant, je ne suis ni ta mère, ni ton père, juste une voix pour cette histoire. Tu as un frère caché, arraché à la naissance et le voilà. » A présent, le maître voleur ne voulait plus douter ou mettre à l’épreuve. Il ne voulait même plus partir, ce qu’il désirait, c’était de passer le plus de temps possible avec ce nouveau frère et apprendre à le connaître. Sans doute un désir enfantin, mais il ne voulait plus le quitter sur le moment.

Comme un fou, il parcourra la forêt de long en large pour récupérer le plus de fruit possible. Il connaissait de nombreux fruits comestibles, des baies, des mures etc. Et rapporta le tout sans encombre chez Mike. Trouvant un plateau en bois, il y disposa sa récolte. Argan s’était absenté pendant un bon moment, il se disait que Mike a peut-être du se réveiller. Mais manque de pot, ce dernier dormait encore. Après son combat contre l’ours, le garde forestier devait avoir besoin d’une semaine pour s’en remettre. Alors, le voleur posa à côté de lui le plateau, au cas où il se réveillerait et retourna dans la cuisine.

Là, il passa son temps à grignoter quelque aliment trouvé tout en jouant avec son couteau, laissant son esprit vagabondait. Mais dés qu’il entendit du bruit dans la chambre, il y accouru, tout sourire aux lèvres de retrouver Mike. Il vint s’installer à côté de lui.

"Alors bien dormi ? Comment tu te sens ?"

Argan vérifia les bandages pour s’assurer qu’ils n’avaient pas besoin d’être changé. Ses soins avaient éviter la perte de trop de sang, mais il devra en changer un ou deux, ce qu’il se pressa de faire.


©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Juin - 14:35


Un grand méchant loup dans les bois




Je finis par m'endormir, non sans mal car la douleur de la plaie ventrale me faisait terriblement souffrir, mais au petit matin je ne manquais pas d'avoir les papilles attisées par la bonne odeur des baies qui se diffusait dans la chambre.

"Repose toi bien. Et je suis sûr que je suis plus vieux que toi."

Cette phrase prononcée par Argan m'avait turlupiné une partie de la nuit facilitant mon endormissement. Je n'avais pas réfléchis lequel de nous deux était le plus âgé en fait, je m'étais plus focalisé sur le fait que nous étions semblable. Semblable, similaire, un besoin irrépressible de me rapprocher de cet homme qui me ressemblait temps, de le garder dans mon coeur et de ne jamais perdre le contact. Bien sûr il y avait Ben, il me comprenait, me connaissait et avait su détecter la bête en moi grâce à ses dons. Mais là....Je soupirais de joie et je décidais de me relever un peu afin de m'assoir dans le lit et prendre le temps de goûter à ces mets délicieux posés si près de moi.

C'est à peine installé avec mes oreillers calés dans mon dos, que je vis Argan apparaître.

"Alors bien dormi ? Comment tu te sens ?"

Bien mieux et ce grâce à toi. Bien le bonjour mon frère.


Argan s'installa près de moi et commença de contrôler les bandages et se mit dès lors à en enlever et nettoyer mes plaies les plus profondes. Lorsqu'il s'attela à nettoyer la ventrale je me contractais un peu.

Désolé mais celle-ci est particulièrement douloureuse; mais vas-y tu es plutôt doué en soin je dois le reconnaître; mais après assis à côté de moi et on mange ces délicieuses baies. J'ai faim moi et si tu ne veux pas me servir de casse-croûte, vaudrait mieux faire vite...

J'éclatais de rire, un rire pur et cristallin. J'étais heureux de pouvoir partager mes aventures avec un autre moi-même.

Tu sais qu'avant Orélia, je n'avais jamais approché une fille en dehors de mes soeurs Lola et Fabiola ? J'étais plutôt un loup solitaire et j'avais peur de tout. En fait je me suis construis la nuit dans la forêt. Ma belle forêt dont je connais le moindre recoin.


Je regardais Argan en souriant et j'avais envie de me faire connaître mieux à ses yeux.

Mes parents ont été obligés de venir vivre à Dendrelia car les autres enfants avaient peur de mes métamorphoses. Mais arrivés ici, ils m'ont expliqué que je n'étais pas un monstre mais que les autres ne le voyaient pas ainsi et que je devrais faire attention. J'étais en pré-adolescence et cela m'a écarté des fêtes que faisaient mes soeurs. Je n'avais pas envie de côtoyer les gens et je me suis vu apprécier de devenir un loup noir et de courir toute la nuit dans la forêt. Je peux dire qu'elle m'a sauvé. Et maintenant qu'on a le ventre plein, je te propose de te la faire découvrir avec mes yeux.


Je me préparais tant bien que mal et Argan m'aida à enfiler ma chemise car cela tirait trop sur ma plaie ventrale. Orélia ne rentrerait pas avant la fin de la semaine et sans Argan je serais mort.

Merci de m'avoir rendu la vie, sans toi et tous les soins que tu m'as apporté, je serais mort. Et j'y pense....Quel âge as-tu ? Même si je sais déjà que ce que j'éprouve pour toi ne changera pas, j'aimerais savoir si je dois dire grand ou petit frère....

Je lui fis un beau sourire franc et taquin.


Spoiler:
 

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mer 13 Juin - 15:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 2 Juin - 21:42
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Argan exprima un désolé quand son ami se mit à gémir de douleur. Le voleur fit de son mieux pour prendre soin de lui, évitant de le faire hurler à la mort. Maintenant qu’il l’avait trouvé, il ne voulait pas être responsable de sa perte, en le tuant par accident. Au moins, il était rassuré de voir que la guérison se passait à merveille, encore un peu de repos, et Mike sera comme neuf. Toutefois, il s’en était fallut de peu, Tanguy n’osait imaginer ce qui se serait passer, s’il n’était pas revenu à ce moment-là. S’il eut vent de la mort du garde forestier, il se serait maudit à jamais.

"Tu sais, même si j’aime me faufiler dans l’ombre pour éviter les coups, j’en ai reçut, et il a bien fallu que j’apprenne à me soigner car souvent, on est seul dans ce genre de vie."

Mike avait demandé à ce que le voleur mange avec lui, ce repas fait par ce dernier. Et Argan, n’eut le cœur de refuser, prenant place près de lui et se mettant à manger. Oui, Mike allait de mieux en mieux, et le maître voleur pouvait souffler à ce sujet. Sa compagnie était plaisante, Argan n’avait pas souvenir d’avoir partager un moment aussi délicieux. Pendant le repas, le loup noir élémentaire raconta un peu sa vie passer. Et loin d’en être souler, Tanguy buvait ses paroles, ne loupant pas le moindre mot. Il trouva son histoire si touchante, et il se sentait encourager à en faire autant.

Malheureusement, son frère était si excité par ce qu’il racontait, qu’il voulait lui montrer quelque chose, alors Argan rapportait son envie de parler pour plus tard, l’aidant à se préparer. Il était d’ailleurs curieux de voir ce que ce dernier avait à lui montrer. Mais avant de partir, Mike parla avec tant d’émotion, qu’Argan se sentit fondre. Et ce fut là qu’il lui demanda quel âge il avait justement. Cette question fit bien rire le voleur, se rappelant de ce qu’il lui avait dit juste avant. Une situation bien amusante pour lui, qui le poussait à en plaisanter.

"Est-ce si important que ça ? Tu peux me nommer grand ou petit comme tu le sens. Moi c’est ce que je ferais."

Il dirait grand ou petit lui aussi, dans le sens affectif, de quoi renforcer ce lien d’amour fraternelle qu’il éprouvait pour l’autre. Ou encore pour taquiner, créant une complicité qu’il n’avait jamais connu avant. Ses relations étaient loin d’être aussi puissantes, souvent abandonné, souvent oublié… Il s’en était remit à chaque fois, mais au fond, ce n’était pas facile. Alors, Tanguy Argan imagina le pire, éprouvant une crainte violente qu’il n’avait souvenir d’avoir vécu. Il se sentait soudainement vulnérable, au point d’avoir la larme à l’œil. Alors, il se jeta à nouveau sur Mike, l’enlaçant aussi fort qu’il pouvait, pleurant sur lui, n’arrivant plus à le lâcher, comme s’il était victime d’un sort. Il eut peur en le voyant frôler la mort contre cet ours. Il avait peur que cela se reproduise.

"Je t’en supplies ! A genoux même par pitié ! Ne m’abandonne pas ! Ne pars pas..."

Après avoir enfin trouver un semblable, qui de plus est, était aussi heureux que lui de le rencontrer, il avait peur qu’un mauvais sort du destin ne lui arrache, la chose qui lui tenait maintenant le plus à cœur. Si jamais Mike devait disparaitre d’une façon ou d’une autre, Argan n’était pas sûr de s’en remettre. Mais, se rendant ridicule, il trouva un peu de force pour relâcher ce nouveau frère de cœur, s’excusant.

"Je… Je suis vraiment désolé. J’ai encore un peu de mal à croire que je t’ai rencontré, c’est comme un rêve. Si c’est le cas, que jamais cela ne s’arrête."

Encore un peu sous le choc, Argan fit la chose dont il ne se soupçonnait jamais capable de faire, une chose qu’il n’avait jamais fait à qui que ce soit. Il ouvrit son cœur, il lui parla de son passé qu’il gardait secret jusque-là. Il en avait besoin pour expliquer son comportement, mais aussi parce qu’il avait besoin de faire confiance, il donnait quelque chose de grande valeur à son frère, comme lui, la fait.

"Petit… Ma famille fut massacrée par un groupe de chasseur. Je fus mené en captivité gamin chez un sorcier noir. Ce dernier voulait tous les miens pour un rituel inconnu. Alors, comme je ne représentais rien, il me fit esclave. Fort heureusement, une révolte eut lieu dans son château et il fut tué. J’en ai profité pour prendre la fuite et vivre comme un vrai sauvage. Jusqu’à ce que j’arrive chez les humains. Voulant fuir un marchand dont je venais de voler, je fus recueillit par un maître voleur du nom de Tanguy. Il m’offrit un nom, une vie. Sans lui je serais sans doute mort. Et curieusement, ce sont lui, et nos amis du milieu qui m’aidèrent à maîtriser mes dons."

C’était amusant en pensant que ce sont des humains lambda qui ont aider Argan à maîtriser ses pouvoirs, et non un métamorphe. Mais au lieu de rigoler, son visage était rouge et on pouvait y lire toute la tristesse, le désarroi à se remémorer une vie aussi sombre. Le maître voleur resta maître de lui-même, s’empêchant de pleurer et voulant finir sur une note plus positive.

"Toi aussi mon frère… Tu m’as sauvé la vie. Tu m’apporte un espoir dont je ne croyais plus. Se voir comme le dernier peut nous faire perdre la tête. Merci..."


©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 13 Juin - 16:15


Un grand méchant loup dans les bois




Argan m'avoua qu'il avait reçu des coups, même si lui en avait donné, et qu'ainsi il avait appris à se soigner. Le fait de son âge n'avait aucune importance à ses yeux et du coup je me dis que ce serait "grand frère" car j'étais l'ainé de la famille et que ça me manquait.

Tu seras un "grand frère" pour moi et comme ça je deviendrais peut-être un peu plus sage.

Je lui souris et restait taquin alors qu'il me prit à nouveau dans ses bras me suppliant de ne pas l'abandonner et de ne pas partir. Il se dit désolé et que ma rencontre était comme un rêve.

Alors là mon pote même pas en rêve, que tu sois éveillé ou entrain de planer je peux te garantir que tu as un boulet accroché à tes pattes.....

C'est alors qu'Argan finit par se confier.

"Petit… Ma famille fut massacrée par un groupe de chasseur. Je fus mené en captivité gamin chez un sorcier noir. Ce dernier voulait tous les miens pour un rituel inconnu. Alors, comme je ne représentais rien, il me fit esclave. Fort heureusement, une révolte eut lieu dans son château et il fut tué. J’en ai profité pour prendre la fuite et vivre comme un vrai sauvage. Jusqu’à ce que j’arrive chez les humains. Voulant fuir un marchand dont je venais de voler, je fus recueillit par un maître voleur du nom de Tanguy. Il m’offrit un nom, une vie. Sans lui je serais sans doute mort. Et curieusement, ce sont lui, et nos amis du milieu qui m’aidèrent à maîtriser mes dons."

Ton histoire est un peu semblable à celle de mon meilleur ami : Ben. Agé de 5 ans il fut privé de toute sa famille et tous ses repères car des orcs ont massacré son village et il fut recueilli par les elfes qui l'ont accueilli comme l'un des leurs. Tout comme toi il lui ont appris à maîtriser ses pouvoirs...Je te rassure ce n'est pas un métamorphe, tu es vraiment le premier loup avec qui je peux partager mes émotions. Non il a les sens surdéveloppés ce qui nous a souvent sauvé la vie. Il m'a sauvé la vie car je m'étais bêtement fait prendre dans les filets des braconniers....mais quand ils sont revenus ils n'ont trouvé qu'une bande de mercenaires armés qui leur ont fait comprendre que c'était illégal. Ben adore rire mais il est très sérieux dans tout travail. Je te le présenterais un jour et tu découvriras un mec extra...

"Toi aussi mon frère… Tu m’as sauvé la vie. Tu m’apporte un espoir dont je ne croyais plus. Se voir comme le dernier peut nous faire perdre la tête. Merci..."

Je ne peux te dire ce que cela fait de se voir comme le dernier
.....Je baissais les yeux et un brin de nostalgie m'envahit.....Je me croyais seul sur notre planète....Je me voyais comme une erreur de la nature. Un jour j'ai rencontré une femme louve mais elle était très sauvage et a vite disparue... Donc quand je t'ai vu mon coeur a bondit et quand j'ai cru te perdre, j'ai fait l'erreur de perdre ma vigilance et madame ourse ne m'a pas loupé....Bon on va dans la forêt et je te la montre comme je la vois ?

Argan me donna un coup de main pour m'habiller et nous voilà partis. Je fis un large mouvement avec mes bras.

Voilà ma forêt...c'est la rencontre de deux mondes, végétal et animal. Que ce soient les arbres ou les plantes, ils utilisent au mieux les ressources naturelles et renouvellent leur cycle au fil des saisons, quand aux animaux ils sont là tout autour de nous que ce soit du plus petit insecte au plus grand des mammifères. Chaque année, ils entreprennent l'Odyssée de la vie et crois moi il n'y a rien de plus merveilleux.


Mes yeux brillaient et je pris alors mon frère de coeur par l'épaule, lui montrait avec mon autre main, un scarabée qui grimpait nonchalamment à un arbre et un peu plus haut un petit écureuil qui pointait son museau afin de voir si rien ne dérangeait sa sortie de son abri.

Nous avancions doucement et je proposais à Argan de nous assoir au pied d'un grand chêne afin d'observer et je parlais tout doucement.

Tu sais que ce soit à ras le sol, comme nous sommes, ou tout là-haut à la pointe des arbres, la vie animale est partout. Regarde...un geai vient ramasser quelques glands, notre petit copain écureuil a fait sa sortie...chuuuut......regarde......un renard sort de son terrier, il part chasser....

C'est alors qu'un ensemble superbe de papillons vinrent nous tourner autour de la tête, un éclat de rire et tout le monde s'affole. Je soupirais en souriant, je ne me lassais jamais de ce spectacle.

Comprend-tu mieux pourquoi je ne supporte pas le braconnage sauvage et gratuit et que je m'amuse à effrayer ces malfrats ?

Je me retournais alors sérieux face à Argan sans pour autant me relever.

Me vois-tu toujours comme un monstre ?


Un pic vert vint juste à ce moment-là taper dans l'écorce du chêne afin de se gloutonner des larves qui se trouvent juste en dessous. Mais je regardais Argan, sa réponse était vitale pour moi même si Orélia et ma famille me trouvaient courageux et sympathique, la réponse de ce frère inattendu était d'une importance que nul ne pouvait imaginer.

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Ven 28 Sep - 14:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Juin - 8:17
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Argan était comme transformer. Il n’était plus pour l’heure, ce voleur arrogant et paranoïaque se méfiant de tout et de tout le monde. Les paroles de Mike le transpercèrent jusqu’au cœur, et il voulu bien le croire. Le garde forestier le rassura que jamais, il ne l’abandonnera. D’ailleurs, il ne sera pas le seul à avoir un boulet au pied, le loup gris pensait lui aussi devenir un réel pot de colle. Allez le comprendre, se sentir si souvent seul à en déprimer par moment, et voilà que maintenant, il se trouvait un compagnon qui lui ressemblait sur de nombreux points. Il ne comptait pas le lâcher.

Par la suite, tous deux s’allèrent en confidence comme s’ils se connaissaient depuis leur naissance. Tanguy avait accordé sa pleine confiance en Mike, et il savait, qu’il ne le regretterait pas. Tout de même, ils avaient eu à la fois des vies si différentes, mais en même temps si proche. Ils ne pouvaient que s’apprécier davantage.

Le petit frère de cœur du voleur, entraina se dernier dans la forêt et lui parla de sa passion pour la nature. Bien qu’il est vécu la plus grande partie de sa vie dans des villes, Argan connaissait la vie sauvage. Ce que montrait le garde forestier, Argan connaissait aussi. Mais, il ne le coupa pas, le laissant faire. En réalité, il aimait entendre son ami lui parler, lui expliquer les choses. Sa voix avait quelque chose de rassurante, car elle prouvait qu’il était là, qu’il ne rêvait toujours pas. Et puis, Mike était si passionner par ce qu’il racontait et cela prenait parfois des tournures amusantes qui fit rire par moment le voleur. Jamais de sa vie, il n’avait connu pareil moment.

"Haha ! Oui, je comprends ton point de vue et je le respecte. Je pense même qu’à ta place j’en ferais autant."

La vie que lui montrait en effet Mike, avait quelque chose de merveilleux en effet. Le voleur pouvait comprendre qu’on chasser pour survivre, comme le font aussi les animaux. Mais le trafic, le braconnage… Cela semblait si abominable. Et en y réfléchissant, Argan se sentit un peu mal à l’aise. Pourquoi ? Parce qu’en tant que voleur, il avait contribué par moment, aux flux des échanges avec des produits braconner. Certains de ces produits avaient une grande valeur financière, et lui et plusieurs de ses compagnons ne se sont pas privé pour revendre certaines de ces parties animales. Et ce fut à cet instant que Mike, lui posa la question, savoir s’il le voyait comme un monstre.

Argan plongea son regard dans le sien, se demandant pourquoi son petit frère pensait ainsi. Il n’avait rien d’un monstre, ce n’était qu’un métamorphe comme lui, un peu plus puissant. Sans doute faisait-il référence à la fois où il l’avait effrayé avec toutes ces flammes et ces feux d’artifices contre ces voleurs. Sur le coup, le voleur voulu se montrer rassurant. Mais il ne put s’empêcher de se montrer taquin, en venant ébouriffer ses cheveux.

"Tu seras pour moi, toujours un sale petit monstre, mon petit frère."

Il rigola de mon cœur, mais retrouva rapidement son sérieux. Mike n’était certainement pas un monstre, il avait trop bon cœur pour ça. Il l’avait juste surpris, rien de bien méchant, et il ne faisait de mal à personne. En réalité, Argan était convaincu que l’âme de son nouvel ami, était bien plus blanche que la sienne. Et quoi que puisse être ses sentiments d’avant à son égard, il lui était désormais impossible de le voir comme un monstre à présent.

"Si toi tu es un monstre… Alors moi qu’est-ce que je suis ?"

Argan n’attendait pas de réponse, sa question était rhétorique. Le maître voleur pouvait bien suivre un code, il se savait qu’il n’était pas un saint. Beaucoup aimerait le voir sur le billot, au bout d’une corde ou la tête détachée du reste de son corps, si ce n’était que ça. Et même si son petit frère de cœur lui disait qu’il n’avait rien d’un héros de conte, le détrousseur ne voudrait le voir mêler à ses activités, maintenant qu’il l’avait trouvé, il voudra le préserver de sa vie de criminel. Ses pensées furent brisées par un souffle glacé et il remarqua alors que la lumière du jour décroissait un peu et le ciel commença à tonner.

"Les journées sont courtes on dirait en ce moment. On devrait rentrer avant qu’il tonne non ? Ah moins… Que tu aimes les défis comme une course sous la pluie ?" Demanda t’il avec un regard de défis et un sourire taquin.


©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 3 Juil - 14:01


Un grand méchant loup dans les bois




Un souffle glacé vint nous surprendre alors que la lumière du jour décroissait un peu. Le ciel devint de plus en plus foncé et le tonnerre se fit entendre au loin.

"Les journées sont courtes on dirait en ce moment. On devrait rentrer avant qu’il tonne non ? Ah moins… Que tu aimes les défis comme une course sous la pluie ?"

Argan me provoquait et ce fut pour mon plus grand plaisir que nous partions dans une course folle, prenant malin plaisir à passer l'un devant l'autre à tour de rôle, riant comme des gamins; Je trouvais en mon compagnon les plaisirs de jouer avec un grand frère, ce qui m'avait terriblement manqué.

Nous faisions une course effrénée à travers bois lorsque le tonnerre se mit à gronder très fort et la pluie commençait à tomber. Pourtant je m'arrêtais net, admiratif d'Argan. Il courait à une vitesse extraordinaire et je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi rapide. Son corps était sublimé dans ses mouvements légers et il semblait littéralement voler au ras du sol.

Je ne dis mot à mon grand frère et je me transformais en loup de vent pour arriver à le suivre. Dans sa course folle, riant aux éclats à cause de la pluie qui nous tombait dessus, il ne se rendit pas compte qu'il me distançait.

Le ciel était devenu très noir et la pluie se fit de plus en plus violente. Les grands arbres étaient violemment secoués et je commençais à ne plus voir Argan. Je décidais d'accélérer mais dans ma course folle je n'eus pas le temps de m'arrêter et un arbre me tomba dessus.

J'hurlais afin qu'Argan puisse voir s'il pouvait me tirer d'affaires. J'étais piégé et même sous forme de vent je ne pouvait me libérer et je ne pouvais opter pour l'option de l'eau car avec ce qu'il tombait je me mettrais face à un danger encore pire.

Je me rendis compte qu'Argan ne pouvait m'entendre face à la violence des éléments et je repris forme humaine. J'étais pris entre les branches et même si je n'avais aucune atteinte physique, l'arbre était devenu ma prison. J'avais à peine la place de me mouvoir et rien que pour réussir à remettre mon pantalon, il avait fallu que je me torde dans tous les sens.

Je m'assied dans ce petit trou humide ou même la pluie peinait à m'atteindre. Je me recroquevillais et j'attendis. La nuit tombait et la panique commençait à me prendre. Soudain j'entendis Argan qui m'appelait.

Il était là, mon coeur bondit dans ma poitrine, j'étais sauvé. Si ce n'était physique c'était au moins moralement et le courage revint à moi.

- Argan je suis là, je suis sous l'arbre.....Argan....Argan tu m'entends ?


by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 4 Juil - 10:02
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Jamais il n’eut souvenir d’avoir connu un moment aussi intense, aussi merveilleux, où il connaissait un bonheur qui durait aussi longtemps. Bien sûr, Argan savait sourire, il souriait souvent, surtout par arrogance. Après, ces moments se bonheur n’étaient dût qu’après la prise d’un beau butin ou une bonne soirée en taverne. Mais là… Mais là, c’était différent. C’était même plus puissant. Il avait une vraie famille maintenant, son désire le plus chère, son plus grand vœu était réalité. Et il laissa exploser sa joie en courant comme un fou dans cette forêt, sous le vent, la pluie… Mike et lui, rigolèrent comme deux enfants, se bousculaient pour se taquiner… Une vraie complicité s’était créée entre eux.

Mais, durant ce moment de pure bonheur, Tanguy perdit son petit frère. L’euphorie ayant vite redescendu, il eut soudainement très peur. Comme si ce n’était qu’un rêve, ou une illusion provoquer par un champignon, Mike avait disparue. La peur le prenant au trippes, Argan reprit son apparence, vêtu juste d’un pantalon et se mit à crier très fort, à exploser ses poumons pour que ses mots dépassent le puissant son du vent :

"Mike ?! Mike où es-tu ?!"

Grâce à son instinct et ses sens animal, le voleur retrouva son frère de cœur. Bien que rassurer en le retrouvant et l’entendant, il demeura affolé constatant qu’il était coincé sous un arbre, tomber sans aucun doute à cause de la tempête qui approchait.

"Mike !!! Accroches toi mon vieux j’arrive !"

Argan usa de toute sa force possible pour soulever cet arbre, mais il eut du mal. Il demanda alors à Richard de l’aider. Et dès que cette colonne végétale daigna se soulever un peu du sol, le voleur en profita pour retirer à main nue de suite, son ami avant que tout retombait à nouveau sur lui. Follement rassurer, le voleur serra Mike dans ses bras, manquant même de l’étouffer, et pleurant un minimum quelques larmes. Il eut si peur à nouveau, une fois de plus, il manqua de perdre la personne qui lui était devenu la plus chère à ses yeux. La vie était cruelle. Pendant des années elle le laissa seul, dans un grand désarroi. Et maintenant qu’il s’était trouver un compagnon, elle s’amusait à menacer de le reprendre.

Alors il le serra à ne plus le lâcher, se rassurant en sentant son corps bien chaud contre lui, qui disait qu’il était vivant et que jamais, ils ne se sépareraient.

"Ca va allez tu n’as rien ? Tu m’en auras fait de ces peurs ces derniers temps. Allez viens, on ferait mieux de rentrer."

Libérant son frère, ils retournèrent chez ce dernier pour se mettre à l’abris.

"Je suis vraiment désolé, c’était une idée stupide de ma part, je n’aurais pas du proposer ça."

Argan s’était laisser emporter par la joie d’être avec un de ses semblables, mais à présent, il se montrera plus prudent. Une fois à l’intérieur, le voleur chercha de quoi couvrir son frère pour lui éviter d’attraper la mort et se proposa de préparer à manger. Avec les restes, il pensait faire un rap bien chaud et pour commencer, il installa Mike près du foyer.

"Ce serait idiot que tu meurs à cause du froid, après tout ce que tu as échapper haha !"

Assurer que tout devrait être bon pour lui, le maître voleur se mit aux fourneaux. De la viande griller, une bonne soupe et du lait devrait faire l’affaire. Bien qu’il puisse aimer les mets délicats, Argan ne disait rien contre de la cuisine plus vulgaire.

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 16 Juil - 16:35


Un grand méchant loup dans les bois




"Mike !!! Accroches toi mon vieux j’arrive !"

Enfin Argan était là, je n'étais plus seul et du coup je me sentis à nouveau l'âme d'un combattant. A nous deux, nous réussîmes à faire basculer l'arbre et me faire un passage pour me libérer.

"Ca va allez tu n’as rien ? Tu m’en auras fait de ces peurs ces derniers temps. Allez viens, on ferait mieux de rentrer."

Je ne lui fis pas dire deux fois et nous rentrions vite car la pluie n'avait pas cessée.

"Je suis vraiment désolé, c’était une idée stupide de ma part, je n’aurais pas du proposer ça."

Une fois à la maison, Argan fut un vrai papa poule et m'emballa sous une peau de bête afin que je ne prenne pas froid. Elle fut la bienvenue je le reconnais.

"Ce serait idiot que tu meurs à cause du froid, après tout ce que tu as échapper haha !"

Il m'installa près du foyer et se mit à cuisiner. Avec les restes il nous fit un bon petit repas. Je pris plaisir à tout avaler car cette épopée m'avait épuisé. Ma plaie ventrale s'était un peu rouverte et Argan me refit un pansement avant que j'aille me coucher.

Une bonne nuit et tout rentrera dans l'ordre. Je pense que je devrais me tenir un peu tranquille. A demain mon frère.

Je lui souris et je tombais comme une masse dans mon lit; Mais l'aurore n'était pas encore là que j'entendis un bruit d'aile que je connaissais bien. Je sortis à toute vitesse de mon lit, renversant le verre qu'Argan avait laissé près de moi et je sortis sans me préoccuper si je le réveillais ou non. Cheryl ! Oh mon dieu pourvu qu'Orélia aille bien.

Cheryl ? Mais que fais-tu là ? Orélia a des soucis ?

Cheryl rit aux éclats et m'embrassa tendrement avant de s'écarter et de me dire :

et voilà, je te ramène ton épouse et mon cher et tendre te ramène ton cheval et ta carriole, il arrivera fin de semaine.


Je pris Orélia dans mes bras et je la couvris de baisers, j'étais si heureux de la voir.  Soudain Cheryl remarqua Argan et s'approcha de lui.

Cheryl, je suis désolé d'être aussi négligeant, je te présente....



Argan ? Oh mon ami, comment vas-tu ?


Je les regardais sans comprendre et je fronçais les sourcils. Bon déjà ils ne se battaient pas. Son ami ? Comment ça son ami ? J'avais fait plusieurs allusion à Cheryl avec mon grand frère et il ne m'avait rien dit ?!

Je ne vais pas vous ennuyer plus longtemps, je dois rentrer avant que le jour se lève vous le savez bien...Je ne veux créer aucun ennui à Ophéa. A bientôt mes amours et penser à nourrir mon homme. Prends soin de toi Orélia, je te revois dans un mois si ce n'est avant.....


Cheryl riait et s'envola aussi vite qu'elle était venue. Pourquoi disait-elle à Orélia qu'elle allait la revoir ? Je ne comprenais rien ni d'Argan ni de Cheryl ni d'Orélia.

Venez entrons il fait un peu froid.


Une fois rentrés à la cabane, Orélia proposa de nous recoucher et lorsque je posais ma chemise, elle me foudroya du regard en voyant ma plaie. Elle me soigna et j'étais comme neuf. Elle se coucha sans dire un mot. A l'aube alors qu'elle était profondément endormie, je retrouvais Argan.

Tu n'as rien à me dire ? Alors comme ça tu connais Cheryl ? A quel point ? Et c'est quoi tous ses mystères avec Orélia ? Tu sais quelque chose aussi ?

Je devenais soupçonneux de tout. Comme par hasard, Orélia partait le jour de l'arrivée d'Argan dans ma vie. Elle réapparaissait avec Cheryl et cette dernière embrassait mon frère comme un ami de toujours ? Que se passait-il dans cette maison ?




by FreeSpirit
[/i]



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 7 Aoû - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 18 Juil - 9:09
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Argan ne serait pas contre une bonne nuit de sommeil. La journée fut riche en émotion, et au moins, il saura que Mike ne risquerait plus rien. Amusant justement, ce dernier était un garde forestier, il devait connaître les dangers des lieux et savoir y survivre. Et pourtant, depuis leur rencontre, ce dernier s’était mit dans des situations dangereuses de nombreuses fois. Tout ça à cause de lui ? Tanguy ne l’espérait pas, maintenant qu’il s’était trouver un semblable, il ne voulait pas lui causer du tort. Ainsi, chacun alla sa coucher. Le voleur s’endormie même rapidement, exténuer par toute cette aventure. Sa seule crainte par contre, c’était qu’à son réveil, tout ne fut qu’un songe. D’ailleurs, son esprit le tortura, lui envoyant comme vision durant son sommeil, une vie presque banale, comme s’il n’avait jamais rencontré Mike. Sa représentation dans ce rêve ressentit ce manque et fut dans la plus grande peine, mais continua à mener sa vie de voleur. Un moment bien triste, qui prit heureusement fin, quand il fut tiré de son sommeil par un bruit.

Se levant donc précipitamment, il alla voir ce qu’il se passait. Premièrement, il fut rassuré de voir que rien n’avait changer. Mike était toujours là. Deuxièmement, il fut choqué de voir Cheryl ici, venir l’embrasser. Il resta pétrifier sur le coup, ne s’attendant pas à la voir, se demandant bien ce qu’elle faisait ici. Oui c’était son amie, et leur seule aventure ensemble s’était bien terminé. Mais disons que leur relation, bien qu’amicale, était plutôt singulière. Il la salua donc timidement, et la laissa repartir, ne voulant interrompre qui que ce soit. Mais une foi la princesse elfique partie, Mike lui lança un regard glacial sur sa relation avec cette dernière.

"Quoi tu es jaloux ?" Voulu ironiser le voleur pour détendre l’atmosphère.

Mais son petit frère ne semblait vouloir changer d’attitude, du moins en apparence. Et sa « remarque », peina mais blessa surtout le maître voleur, qui osa lever un peu plus le ton, comme un homme qu’on accusait à tort, d’ailleurs, c’était le cas justement.

"Qu’est-ce que j’en sais moi ?Je viens juste d’arriver et je me tiens à l’écart de toute manigance. Je me contente de ramasser ce qu’on laisse derrière soit après leurs sales coups. Tu t’imagines quoi ?"

En effet, Argan était un peu un agent de l’ombre. Il agissait en toute discrétion, mais c’était avant tout un pion sur un échiquier. Si quelqu’un menait un plan tordu et avait besoin du loup gris, ce dernier ne connaissait pas le secret des dieux, il faisait ce pourquoi on l’employait. De plus en ce moment, il était présent juste par accident, donc il en savait encore moins. Et se retrouver sur le banc des accusé pour une raison dont-il n’était pas sûr de comprendre pourquoi, ne lui plaisait pas du tout. Encore moins quand c’était celui, qui fut devenu son meilleur ami qui l’accusait de suite. Et qu’en plus, il le traitait d’une manière de menteur. Ce qui peinait son cœur sauvage.

"Je n’arrive pas à croire d’ailleurs que tu puisses me soupçonner déjà de quoi que ce soit. Cheryl, c’est une ancienne cliente si tu veux tout savoir. Et ça à bien payer."

Il s’était ouvert à Mike, il l’avait laisser entrer dans son intimité, encore plus loin que n’importe qui, ayant bénéficier aussi facilement de sa confiance. Argan espérait au final, ne pas s’être tromper à son sujet. Non, sans doute pas. A sa place, peut-être que le voleur se serait montré aussi soupçonneux. Mais tout de même… Si seulement il pouvait savoir de quoi répondre.

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 7 Aoû - 13:50


Un grand méchant loup dans les bois




Orélia s'était éveillée et elle entendit notre conversation; Moi qui pensait avoir été discret.

Tu n'as rien à me dire ? Alors comme ça tu connais Cheryl ? A quel point ? Et c'est quoi tous ses mystères avec Orélia ? Tu sais quelque chose aussi ?

"Quoi tu es jaloux ?"

Je me rendis compte que je blessais à tort mon frère de coeur et j'eus un peu honte de moi mais je ne comprenais plus rien. C'est alors qu'il reprenait.

"Qu’est-ce que j’en sais moi ?Je viens juste d’arriver et je me tiens à l’écart de toute manigance. Je me contente de ramasser ce qu’on laisse derrière soit après leurs sales coups. Tu t’imagines quoi ?"

A ce moment là je vis apparaître Orélia derrière Argan et j'écarquillais de grands yeux et rougis légèrement. Soudain la honte de mes paroles me revint en pleine figure.

"Je n’arrive pas à croire d’ailleurs que tu puisses me soupçonner déjà de quoi que ce soit. Cheryl, c’est une ancienne cliente si tu veux tout savoir. Et ça à bien payer."

- Et même bien payer d'après ce qu'elle m'a dit...Désolée de te couper Argan. Alors comme ça tu es jaloux mon cher mari ? Et en plus tu veux diriger les choix de tes amis ? Cheryl a embauché Argan car elle avait besoin d'un voleur et il s'est montré plus qu'à la hauteur vu qu'il lui a sauvé la vie par deux fois....Eh oui entre filles on discute...Mike peux-tu venir avec moi dans la maison deux minutes....

Orélia passait du sourire au rictus et les sourires étaient pour mon frère. Je n'avais pas osé répliquer et même si à ses yeux je passais pour un lâche face à ma femme, je suivis Orélia sans mot dire. Une fois à l'intérieur je baissais la tête, j'étais honteux. Orélia pris la parole.

Mike....oh Mike....Je ne t'aurais jamais imaginé aussi jaloux et pas seulement de moi mais aussi pour Cheryl...


Elle me sourit et s'approcha de moi, elle reprit sur un ton amusé et elle souriait. Elle me prit les mains et les posa sur son ventre. Oui bon d'accord, elle avait un peu grossi ces derniers temps mais je l'aimais tout de même à la folie. Alors que je sentais quelque chose, elle se pinça la lèvre et rit :

- Je te présente ton futur bébé, tu vas devoir en prendre soin, l'élever et l'aimer. Et crois-tu que ce petit être puisse être là en si peu de temps si Argan était mon amant ?

J'étais complètement muet, je touchais ce ventre rond et je sentais mon enfant qui me touchait. Soudain je sortis me métamorphosant. Je devais l'annoncer à toute ma forêt, je courus et j'hurlais à qui voulait entendre que j'allais être papa.

Orélia de son côté rejoignit Argan, relevant les sourcils et souriant elle lui dit :

- Je viens de lui annoncer ma grossesse...mais je ne pensais pas qu'il réagirait ainsi...C'est...pffff....Tu peux le rattraper ? Enfin si tu y arrives, je ne sais même pas où il est parti mais j'aimerai que tu le stoppes avant qu'il n'aille le dire à ses parents.

Argan allait partir lorsqu'Orélia lui attrapa le bras :

Ne lui en veut pas pour les paroles qu'il t'a dites, il ne le pensait pas. Je pense que quelque chose de fort vous unis....Merci pour tout. Et maintenant cours !

Orélia l'embrassa sur la joue et entra en tenant son ventre un sourire sur les lèvres.



by FreeSpirit
[/i]



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Lun 13 Aoû - 14:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Aoû - 8:19
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Il était vrai qu’Argan avait toutes les raisons de se sentir blesser par les propos de son ami. La première étant que leur relation était assez « chaotique ». Un coup ils s’aimaient comme de frères de sang qui ne pouvaient se séparer, puis d’un coup ils se prenaient la tête. Au départ, le voleur avait mis cela sur le compte de leur rencontre, comme c’était leur première fois qu’ils se voyaient, il fallait un temps d’adaptation. Mais là, il trouva le comportement de Mike déplaçait et fut même choquer que pour une raison dont il ne comprenait pas le sens, le garde forestier puisse mettre en péril leur amitié. Mais la compagne de se dernier intervint et voulu parler en privé avec son mari.

Argan les laissa en toute intimité et s’occupa à s’occuper de ses dagues, aiguisant certaines, nettoyant d’autres et prépara un petit quelque chose à manger. L’absence de Mike et se sa douce moitié ne dura pas très longtemps, car comme une flèche, le second métamorphe quitta la maison et hurla comme un fou en pleine nature. Argan reconnaissait ces cris animaux, il était heureux. Mais de quoi ? Le voleur ne tarda pas à avoir une réponse, quand Orélia vint tout lui expliquer.

Un bébé vraiment ? Cette annonce eut l’effet d’une bombe pour le maître voleur, comme si c’était lui le père. La réalité à cette attitude, était du fait que Tanguy ne savait comment réagir à cette nouvelle. Il était partagé. Le côté négatif, fut un sentiment d’injustice. Car pendant presque toute sa vie, il s’était vu seul, abandonner par ses semblables. Il en avait souffert, se croyant être l’unique métamorphe de ce monde, du moins métamorphe loup. A présent, l’univers lui avait offert un frère. Il en fut si heureux, il avait bêtement cru qu’il fut récompensé où consoler par un dieu bien veillant. Et qu’il n’allait plus se séparer de ce si beau présent. Mais voilà que le destin était cruel et sadique. Car il ne fallait pas se leurrer, il était tout à fait naturel que Mike délaissât le voleur, car il se devait de s’occuper de sa nouvelle famille. Argan n’aura bientôt plus la moindre importance.

D’un autre côté, il était heureux pour ce frère de cœur. Argan n’était père, mais il pouvait imaginer la joie que cela procurait d’avoir un enfant. Cet homme, bien que bizarre assez souvent, méritait ce qu’il y avait de mieux. Et cette journée lui fut bénis. Et puis, un second possible petit métamorphe serait merveilleux à voir. La famille des loups pourrait s’agrandir.

Orélia demanda alors à Argan d’aller rattraper son mari, et lui demanda même de ne lui en vouloir pour ses propos de l’instant. Tanguy décocha un sourire narquois.

"Est-ce que je peux seulement lui en vouloir ?" Puis il disparue pour retrouver Mike.

En effet, bien qu’il puisse s’être sentit vexer, Argan éprouvait une affection réelle pour cet homme. Mike pouvait être fantasque, et difficile à supporter, mais Argan l’aimait de tout son cœur déjà. Il ne se voyait pas lui en vouloir, du moins aussi longtemps. Alors il se dépêcha d’aller le retrouver. Car si jamais leur route devait se séparer en deux, alors qu’il profite de ses derniers moments.

Le voleur retrouva Richard en train de hurler un bon coup sa joie, il n’était pas difficile à suivre dans cet état. Le maître voleur se mit même à rire en le voyant se comporter comme un véritable dément.

"Je crois que c’est bon, tout le monde dans le royaume est au courant, et veut sans doute t’arracher la tête pour les avoirs rendu sourd."

C’était tout de même plaisant de voir son frère de cœur si heureux. C’était une joie qui dépassait celle de l’or et de l’argent. Argan se disait si un jour, il connaitrait un tel bonheur. Enfin, si on arrêtait de lui reprendre chaque chose merveilleuse qu’on lui offrait. Mais tout cela, il préféra le garder pour lui.

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 13 Aoû - 14:38


Un grand méchant loup dans les bois





Je courais dans les bois en hurlant à qui voulait entendre que j'allais être père, j'étais heureux et je me devais de l'exprimer. Un bébé, un petit moi grandissait dans le ventre d'Orélia, rien qu'à cette pensée je repartis de plus belle. Il me prit soudain l'envie de l'annoncer à mes parents, je repartis en direction de l'orée de la forêt pour rejoindre Dendrelia, mais dans mon allégresse je m'entravais et faisais un roulé-boulé. Je m'arrêtais, m'appuyais contre un arbre et je riais de cette chute. Je respirais un grand coup et je criais à nouveau que j'allais être papa.

"Je crois que c’est bon, tout le monde dans le royaume est au courant, et veut sans doute t’arracher la tête pour les avoirs rendu sourd."

Argan ? Argan ! Mon frère ne m'en voulait pas et du coup je courus vers lui, lui sautais dans les bras et l'embrassais sur la joue comme n'importe quel frère l'aurait fait. J'étais tellement heureux que ma joie n'en finissais pas d'exploser.

Tu vas être tonton, tu t'es imaginé ça hein ? Tu te rends compte tout ce qu'on a à apprendre à mon futur enfant ? Parce que tu viendras souvent hein ? C'est le rôle d'un tonton ? On est bien d'accord ?

J'étais tellement bien, de bonne humeur et tout que j'en avais presque oublié à quel point je l'avais maltraité.

Tu as le droit de m'en vouloir, j'ai été vache avec toi ! Pour un loup avoue que ça se fait pas ? Pardon vieux frère, vraiment je me suis montré égoïste, jaloux et pas frère pour deux sous. Viens.

Je le repris dans mes bras dans un réflexe fraternel, je me devais de partager mon moment de bonheur intense avec toute ma famille et autant commencer par celui qui venait de m'être donné par miracle....mon frère. Celui avec qui je comptais partager l'éducation de mon enfant, les moments de bonheur et les moments les plus douloureux. Je relâchais mon emprise regardant droit dans les yeux celui qui avait pris une énorme place dans mon coeur.

Pardon pour le mal que je t'ai fait. Accepte toutes mes excuses et viens prendre un verre chez mes parents.

Argan refusa et me dit que je devais retourner auprès d'Orélia au plus vite. Intrigué, il n'eut pas besoin de me le dire deux fois. En peu de temps je fus de retour à ma maison dans les bois. Orélia m'attendait.

Dis moi que tu n'as encore rien dit à ta famille ? .....Excepté Argan ? Elle sourit...Tu crois que je n'ai pas compris ? Allez venez les frérots.

Orélia avait préparé une belle tarte aux fruits et nous invita à la partager. Je lui confirmais n'avoir rien dit à mes parents et elle s'installa face à nous.

Voilà, je suis allée voir Cheryl car comme tu as remarqué Mike, mon ventre grossit de plus en plus et je voulais qu'elle me confirme mes soupçons. Nous sommes en octobre et je t'annonce que d'ici trois mois, soi dit en passant pour cet hiver, un petit bout de nous viendra agrandir notre famille. J'espère que ce jour-là Argan sera présent car ainsi j'aurai quelqu'un près de moi capable de rattraper mon mari. Alors heureux ?

Orélia riait et elle nous regardait l'un après l'autre. Comment avait-elle compris ce que représentait Argan pour moi ? Je regardais mon frère et je me disais que j'avais encore beaucoup à apprendre de lui. Oui j'avais besoin de lui.

by FreeSpirit
[/i]



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 4 Sep - 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 15 Aoû - 8:51
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Tonton… C’était difficile à imaginer. Tout lui tombait dessus d’un seul coup, à croire que ce serait Argan qui deviendrait père. En deux jours seulement, il eut droit à un frère, une belle sœur et bientôt, un neveu. Il y avait de quoi choquer dans le bon sens. Pour le voleur, sa seule famille était ses « collègues », d’autres voleurs avec qui, il s’entendait bien, avec qui, il avait tout appris du milieu et sur qui, il pouvait compter, du moins en grande partie. Et voilà que maintenant, il se retrouvait avec une toute nouvelle famille, qui le déstabilisait un peu, du moins au début.

Mike explosa de joie, et se lança dans les embrassades et les excuses. Il n’oubliait pas le fait d’avoir accuser bien trop vite le maître voleur pour rien. Cet homme était un peu trop vivant, ayant du mal visiblement à contrôler son tempérament, cela devait lui jouer des tours. Alors qu’Argan lui, était tout le contraire. Il était de nature prudente, faisant attention à qui, il parlait et où, il mettait les pieds. L’avenir leur promettait donc de sacrés hauts et bas.

"Dis-moi alors d’abord, comment faire pour t’en vouloir ?"

Puis à son tour, le loup gris prit son frère de cœur dans ses bras, pour sentir à nouveau son corps contre le sien et l’embrasser au niveau de la joue. Comment pouvait-on aimer si rapidement quelqu’un ? Tanguy était de nature difficile, mais là, il s’était pratiquement entiché de cet homme qui avait gagné rapidement une grande place dans son cœur. Sans doute après s’être vue comme le seul et unique métamorphe loup, en trouver un second lui faisait du bien. Il avait trouvé Mike, il comptait bien le garder, et empêcher qui que ce soit, lui voler cette amitié, quitte à devenir une bête féroce. D’ailleurs, il oublia presque de le relâcher, tellement il aimait l’avoir prêt de lui.

Mike voulu faire un tour chez ses parents, mais ce fut chez lui que les deux compères rentrèrent. Chez le garde forestier, Orélia était là, les attendant. Et le petit couple fondait de grands espoirs en Argan, ce qui mettait ce dernier quelque peu mal à l’aise. L’un, voulait de lui pour aider à élever son enfant. Chose presque inconservable, car Tanguy n’y connaissait rien en jeune progéniture. Quel oncle pitoyable il ferait, sans doute donnerait-il quelques conseils pour voler sans se faire prendre, de quoi faire enrager les deux parents. Et la mère, elle qui voulait qu’il soit là au moment de l’accouchement pour veiller sur l’état du père. Ce qui ce dernier point ne manqua pas de l’amuser. Il tenta même une petite plaisanterie pour calmer ses craintes.

"Orélia, explique moi bien pour être sûr de comprendre ce que vous me demandez. Vous voulez que je sois là, pour aider à vous occuper de votre enfant, ou bien de ton maris ?"

Il lança un regard sous-entendu au principal intéresser pour le taquiner un peu. Ses doutes avaient quelques peu disparue. Pourtant, il aurait aimé profiter encore de son frère seul, qu’ils aillent chasser souvent ensemble, partir à l’aventure, vivre des hauts et des bas, manqué de se faire tuer pour revenir fêtard etc. Mais avec un enfant si tôt dans les pattes, tout ceci risquait de ne pas voir le jour. Bah ! Que pouvait-il faire contre le destin ? Autant profiter des miettes qu’on lui laissait. Toutefois, il voulait calmer ses dernières craintes.

"Mais avec un enfant, vous risquez d’être souvent prit ce qui est normal. Son éducation sera une priorité, du moins je suppose. Vous vous sentez prêt ?"

Argan n’y connaissait vraiment rien en enfant. Sa plus grande partie de vie de sa jeunesse, c’était esclave et les rues. Comment s’assurer qu’un enfant grandisse de manière épanouie, le loup ignorait comment. Pourtant, il espérait que son instinct le guiderait sur la voie du bon tonton sympa.

"Au fait ! Vous savez si ce sera un garçon ou une fille ?"

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 4 Sep - 15:44


Un grand méchant loup dans les bois




"Dis-moi alors d’abord, comment faire pour t’en vouloir ?"

"M'en vouloir ? Si tu savais combien de personne ne veulent plus entendre parler de moi....Mais si tu veux savoir comment m'en vouloir, Orélia te donnera le mode d'emploi. Elle ne m'a pas adressé la parole durant des mois mais il faut dire que mon erreur était à hauteur de ma punition. Je suis très impulsif et cela me joue des tours. Je n'arrive pas à cacher ma joie ou ma colère et celui ou celle qui en fait les frais n'apprécie pas forcément. Je ne suis pas doué en paroles pour exprimer ce que je ressens alors cela devient des actes et parfois c'est fatal....."

Argan me serra fort dans ses bras et je me disais que ce que nous vivions était très fort. Oui ce frère de coeur était tout pour moi, il me comprenait et je voyais bien qu'il changeait et que finalement il m'acceptait comme un vrai frère et qu'il ne désirait plus rester des jours voir des mois seul, sans attache, et moi aussi j'avais besoin d'une présence masculine dans mon entourage proche car en dehors de mon père il n'y avait que des femmes.

Mais suite à ma demande d'aller chez mes parents, Argan préféra que je rentre chez moi et je le suivis en plaisantant.

"Orélia, explique moi bien pour être sûr de comprendre ce que vous me demandez. Vous voulez que je sois là, pour aider à vous occuper de votre enfant, ou bien de ton mari ?"

"Disons que tu vas devoir t'occuper surtout de Mike, mais vu la force qui vous unit, je te demanderais de t'occuper aussi de notre enfant à l'occasion car mon fou de mari risque de l'entrainer où il ne faut pas dans un élan de joie. Et puis tu pourrais aussi lui enseigner quelques tours.....mais surtout je ne voudrais pas devenir prisonnière d'une vie de parents et pouvoir aller à Ad'Lucem rentre visite à Cheryl et Ben ou encore aller voir mon père et qu'il profite de son petit enfant. Pour tout cela je ne veux pas spécialement obligé Mike à venir avec moi et je pensais que vous pourriez rester ensemble et affiner votre complicité. Je suis une mage de l'eau et je ressens tout cela. Mais ....Hum...Je ne sais pas....j'ai l'impression que qu'un lien plus fort vous unit...mais je n'ai pas compris lequel....."

Je vis Argan se mettre à réfléchir, serait-ce aux paroles d'Orélia ? Non pas du tout et je compris lorsqu'il repris.

"Mais avec un enfant, vous risquez d’être souvent prit ce qui est normal. Son éducation sera une priorité, du moins je suppose. Vous vous sentez prêt ?"

"Oh oui je suis prêt...et tu ne peux pas savoir à quel point. Cet enfant sera un rayon de soleil, le rêve de tout mari chérissant son épouse et surtout mon avenir. Oui je suis prêt et ensemble nous sommes capables d'abattre des montagnes pour l'éduquer dans la bonne voie. Mais il faudra l'initier à tout, combat, vol, marchandage, magie si il ou elle en possède....Je regardais Orélia qui écarquillait de grands yeux....euh et bien sûr la droiture, le respect et les choses de la vie."

Je fis un grand sourire et Orélia me donna un coup de coudes dans les côtes pour me taquiner. Elle acceptait que je fasse une partie de son éducation à ma façon mais toujours pour la bonne cause.

"Tu vois quand je te disais que nous n'étions pas des gens coincés mais droits dans leurs âmes, et j'ai besoin de toi pour accomplir le meilleur des destins pour mon enfant."

"Au fait ! Vous savez si ce sera un garçon ou une fille ?"

Orélia et moi éclations de rire, Argan avait de drôles d'idées.

"Je suis douée mais pas à ce point là. Je suis capable de te dire que son petit coeur bat bien et qu'il bouge beaucoup mais je ne suis pas devin et il faudra encore attendre jusqu'à Noël ou un petit peu avant. L'automne finit, je pense que notre petit ange fera son apparition."

" Et puis tu sais de nos jours garçon ou fille, notre enfant recevra la meilleure des éducation que nous pourrons lui donner et avec l'aide de leur tonton. Orélia puis-je aller chez mes parents avec Argan ? Je voudrais tant leur annoncer la nouvelle...."


Orélia me sourit, secoua la tête et me fit signe de sortir. J'agrippais Argan et nous voilà repartis à travers la forêt. Trois bons kilomètres et nous rejoindrons la petite maison de mes parents.

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 18 Sep - 9:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 6 Sep - 8:53
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Il était vrai qu’avec le comportement explosif de Mike, certains pourraient éprouver le désire de lui en coller une, rien que pour le calmer. Une idée qui eut tenté le maître voleur jadis, mais à présent, il n’arrivait pas à en vouloir réellement à ce dernier, ni désirer lui faire le moindre mal. Ce garde forestier était devenu pour lui si précieux, plus que tous les joyaux qu’il eut put voler au court de sa carrière et dont il ne revendrait pour rien au monde. Même s’il était d’accord du fait que son comportement pouvait lui jouer des tours, ayant plus d’une fois blesser le loup gris, toutefois ce dernier lui pardonna volontiers.

Orélia c’était prêter au jeu, en taquinant ce bon vieux Mike. Toutefois Argan eut encore un peu de mal à se faire à l’idée de devenir oncle. Il se retrouva avec une toute nouvelle famille subitement, et pendant un moment, il cru que c’était lui, qui allait devenir père. Car il ne savait comment s’occuper d’un neveu et ne voulait pas commettre une bourde en attirant la colère des parents, en lui apprenant à voler, une pratique qui faisait débat. Même si Mike semblait approuver l’idée.

"Vous en faites pas, j’apprendrais au petit ou à la petite, ce qui sera bon pour lui ou elle."

Une belle phrase vague qui mettrait tout le monde d’accord. Puis, il s’en alla avec son frère pour rendre visite à ses fameux parents.

"Ne devrais-tu pas le faire avec ta compagne plutôt ?"

Cela semblait logique pour le voleur, que le mari annonçait la bonne nouvelle avec sa femme. Mais le tempérament du garde forestier traina déjà loin le loup gris. Pratique étrange, cependant le voleur se sentit tout de même honoré d’une telle initiative. Bien que tout lui était nouveau et l’impressionner, il fit de grands efforts pour s’adapter à ce nouveau mode de vie. En chemin, Argan Tanguy profita de ce moment d’intimité pour discuter avec son frère de cœur et en savoir un peu plus sur sa famille de sang.

"T’es parents seront heureux j’imagine de voir leur descendance se prolongé. Ce petit sera plus que choyé par pas mal de monde."

Le voleur n’arrivait pas à se souvenir de quand, il connu une attention semblable. Ses souvenirs du passé demeurèrent confus, il se souvenait à peine de ses parents et du reste du clan. De juste de beaux sourires avant de devenir des images atroces de violences et de sang. Une jeunesse de misère avant de finir dans un gang de voleur. Oh ! Ces derniers étaient fort gentils, une vraie famille aussi avec qui, il avait partagé de bons moments. De la rigolade, des moments fraternelles… Mais jamais il ne fut traité comme un prince ou reçu de marques d’affections comme il venait d’en avoir avec Mike. Pourtant, le voleur ne s’en plaignait pas. Il fut redevable à ces voleurs lui ayant sauver la vie, et répondrait toujours présent si l’un d’eux avait un problème.

"Au fait, à propos de tes parents justement, comment ils sont ? Y’a-t-il quelque chose que je devrais savoir avant de les rencontrer ?"

Une question innocente, qui n’avait pour but que de préparer le maître voleur à la rencontre. Il voulait juste savoir s’il y avait une coutume à respecter en leur présence pour éviter une crise diplomatique, ou si l’un d’eux avec une particularité quelconque dont il fallait faire attention aussi. Tanguy voulait bien se comporter, et faire ce qu’il fallait pour ne pas mettre dans l’embarras celui ayant gagner une si grande place dans son cœur. Et d’ailleurs, voyant de quelle bonté Orélia faisait preuve, il se demanda s’il arriverait à s’entendre aussi bien avec sa « belle-sœur ».

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Sep - 11:03


Un grand méchant loup dans les bois




"Vous en faites pas, j’apprendrais au petit ou à la petite, ce qui sera bon pour lui ou elle."

Cette phrase me mit du baume au coeur car assurer la vie et l'éducation d'un enfant n'allait pas être une chose aisée. Les parents avaient tendance à être un peu sévères, les grands-parents un peu trop relax et un oncle plutôt compréhensif pour peser le pour et le contre. Puis, nous partions rendre visite à mes parents.

"Ne devrais-tu pas le faire avec ta compagne plutôt ?"

- Non tu rigoles ! Ils ont tendance à la dorloter sans cesse en temps normal alors imagines maintenant qu'elle attend un bébé !?

"T’es parents seront heureux j’imagine de voir leur descendance se prolongé. Ce petit sera plus que choyé par pas mal de monde."

"Au fait, à propos de tes parents justement, comment ils sont ? Y’a-t-il quelque chose que je devrais savoir avant de les rencontrer ?"

- Mon père Stan est un humain et ma mère Lorelei est une fée. Ils vivent à Dendrelia et j'ai deux soeurs, Lola et Fabiola. Lola a 22 ans et Fabiola tout juste 20 ans. Ils sont vraiment attentionnés et à chaque visite nous repartons avec un plein panier de victuailles de toutes sortes. Et je pense que je ne vais pas y échapper.

Je riais de bon coeur et notre chemin fut très rapide vu que mes parents ne vivaient qu'à 10 kms de la maison. A peine arrivé, je vis ma mère étendre son linge et mon père qui jardinait. Fou de joie à l'idée de leur annoncer la bonne nouvelle, je laissais quasiment Argan sur place et je leur criais :

Je vais être papa ! Papa, Maman, je vais être papa !

Ces derniers laissèrent tomber ce qu'ils faisaient et me prirent dans leurs bras. J'étais si heureux que je n'arrivais pas à contenir des larmes de joie, tandis que maman, elle, pleurait pour de bon. C'est alors qu'Argan nous rejoint.

Je vis le visage de maman changer radicalement et je me dis que je devais la rassurer ainsi que mon père.

Je vous présente mon ami et frère de coeur, Argan. Il est comme moi vous savez et ça me fait chaud au coeur.....


Ma mère me coupa la parole et s'adressa à Argan directement :

Tu...... tu es le fils de Conrad ?

Argan répondit affirmativement et je les regardais sans comprendre. C'est alors que mes parents nous demandèrent de rentrer et nous les suivions sans dire un mot. Lorsque papa referma la porte, je me dis que l'heure était grave car il était rare qu'il fasse cela. Maman nous invita à nous assoir et une fois fait, elle nous servit de l'eau puis laissa le pichet sur la table. Elle s'assit à son tour et nous prit une main à chacun. Argan et moi nous regardions et je lui fis comprendre que je ne savais rien. Maman prit la parole :

Il y a maintenant 30 ans, je faisais mes premiers pas dans la société et mes parents commençaient de m'emmener dans les foires afin de passer leurs commandes. J'avais 12 ans et je découvrais le monde. Mon père est le roi des fées et il est très respecté car c'est un homme juste mais très rigoureux, que ce soit pour sa famille ou son entourage. Il en allait de même pour le choix de ses transactions.

Elle se racla un peu la gorge et reprit son récit :

Parmi les vendeurs que ce soit des gens reconnus ou des vendeurs à la sauvette, il y avait un jeune homme que je trouvais fort beau et mon coeur battait la chamade à sa vue.

Elle lâcha nos mains et prit celle de mon père en le regardant avec un regard plein d'amour. Ce dernier fit de même et l'encouragea à continuer. Je fronçais les sourcils me demandant ce qui s'était passé.

Ce fut ainsi durant trois ans, je venais aux foires avec mes parents et je voyais ce jeune vendeur qui faisait palpiter mon coeur. Mais à 15 ans, j'étais devenue une très belle jeune femme et cette fois il me remarqua. J'étais seule contrairement aux autres années, et mes ailes s'étaient développées me permettant de me déplacer où il me semblait bon d'aller. Et bien sûr j'allais vers celui qui m'attirait tant. Je commençais par simplement lui causer et nous devenions plus proches. Il avait 12 ans de plus que moi et  s'appelait Conrad mais il partit suivre sa route et se rendit à Dendrelia pour continuer ses affaires. Il me dit qu'il serait à Fortilia la semaine suivante.

Ma mère se mit à sourire et partit comme dans une rêverie avant de reprendre.

J'étais futée et je demandais à mon père si je pourrais aller quelques jours chez leurs amis à Fortilia. Je savais que les Daynight et mes parents étaient très liés. Ils m'accordèrent ce droit et je fis mes bagages. La foire ne faisait que commencer et je retrouvais vite celui qui me plaisait. Je l'invitais à venir le soir discuter au bord de l'eau et il accepta. Nous avons passé la soirée à bavarder gentiment et il m'apprit qu'il avait un fils de 8 ans et qu'il l'attendait à la maison avec son épouse. Cela me fit un coup mais je me dis qu'il était loin. J'étais jeune, je ne savais rien de l'amour et cet homme me faisait chavirer le coeur. Nous nous revîmes tous les soirs mais la veille de mon départ, j'étais si triste qu'il me prit dans ses bras et m'embrassa. Je me laissais faire et je prenais plaisir à le laisser faire. Ses caresses se sont faites de plus en plus poussées et nous avons fait l'amour passionnément.

Je regardais ma mère avec un air de totale surprise et je me retournais alors vers mon père qui me fit signe de continuer à écouter. Argan était tout aussi surpris que moi mais nous laissions ma mère poursuivre.

Nous avons passé la nuit ensemble mais au petit matin des gardes intervinrent car les Daynight avaient reçu la visite de mes parents et furent incapable de dire où je me trouvais. Ils avaient une petite fille Cheryl et ne pouvaient se permettre de la laisser seule, surtout qu'elle était terrible. Les gardes arrêtèrent Conrad lui interdisant le territoire des fées. J'hurlais de douleur et je leur dis que je l'aimais. Mais mon père dans toute son autorité me fit enfermer dans une tour de notre château et je restais ainsi durant un an. Je n'avais que pour seule visite celle de Stan âgé d'à peine 20 ans et obligé de m'apporter tout ce dont j'avais besoin pour me nourrir et me vêtir mais sans entrer dans la pièce que mon père avait protégée d'un sort m'empêchant de sortir.

Ma mère se retourna vers Stan et lui sourit. Il y avait tellement d'amour entre eux que s'en était palpable.

Mais le temps passé et Stan commença de me tenir la conversation plusieurs heures par jour. Je lui annonçais donc naturellement que j'attendais un bébé et qu'il allait devoir se procurer ce dont j'aurais besoin. Il le fit en demandant à sa mère. C'est ainsi que neuf mois après mon emprisonnement que tu vins au jour, un merveilleux bébé. Je décidais de te donner le sein vu que je ne pouvais demander pour te nourrir au risque de te faire tuer. Trois mois plus tard, alors que mon père vint pour me libérer, il nous trouva tous les deux. Furieux, il accusa Stan d'être ton père et nous chassa de son territoire sans que nous puissions nous expliquer. Je fus répudiée et nous prenions la route pour Dendrelia, des jours sur un bateau qui nous secouait puis une longue traversée à la recherche de ton père.....votre père à tous les deux. Mais ce fut en vain, nous ne le retrouvions pas. Le temps passa et Stan s'attacha à toi comme à moi. Dès lors que tu as parlé, ton premier mot fut papa et tu t'adressais bien sûr à Stan. Voyant que je ne le contredisais pas, il accepta ce rôle et t'aima de tout son coeur.


J'étais comme paralysé, je ne savais que dire et alors que j'ouvris la bouche, ma mère reprit :

Au bout de quatre longue années, je finis par vraiment aimer Stan comme l'amant qu'il aurait dû être depuis longtemps. Mais tu commençais de te transformer et nous avons dû tout recommencer et nous installer ici dans cette petite ville tranquille afin de te faire comprendre que tu n'étais pas une erreur mais un enfant chéri, aimé de ses parents et que nous t'aiderions à être plus fort. Ensuite tes soeurs sont nées et nous avons eu une vie de famille merveilleuse.

Elle se mit à pleurer et mon père la prit dans ses bras avant de prendre la parole à son tour :

Nous ne t'avons rien dit par amour mais nous voulions le faire dès que nous nous en sentirions capables. Ne nous en veut pas, nous t'aimons de tout notre coeur. Nous te laissons réfléchir....enfin nous vous laissons réfléchir ensemble. Viens Lorelei.......

Ils nous laissèrent ainsi et j'avoue que du coup j'avalais le verre d'eau fraîche sur la table. Je regardais Argan et j'étais comme abasourdi. Mon frère de coeur devenait mon frère de sang et je ne connaissais même pas mon père. Je restais ainsi à regarder la table comme si elle pouvait me répondre. Mes yeux étaient vagues, je réfléchissais.....Mais je ne savais que faire..... Je me dis que j'allais être père, que moi aussi j'avais fait des erreurs et je me levais, je pris mes parents dans mes bras :

Je vous aime et vous serez toujours dans mon coeur. Papa, quoi qu'il advienne, tu seras toujours mon père. Maman, merci de m'avoir donné un frère.

Je retournais alors vers celui qui venait d'entrer dans ma vie et il semblait comme abasourdi lui aussi, ma mère s'approcha et lui demanda :

- Comment va Conrad......

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Ven 28 Sep - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Sep - 9:02
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Des parents si affectueux, Argan en avait déjà vu à de rares occasions. Et quand il en voyait prendre et écraser de leur amour leur rejeton comme ferait un enfant avec un petit chat, le voleur eut tout le mal du monde de se retenir de pouffer de rire. Situation à la fois embarrassante et amusante, mais tellement enviant. Tanguy ne se souvenait qu’à peine de ses propres parents. Il n’eut aucun souvenir d’eux l’enlaçant, disant de telles gentillesse et faire la moindre embrassade, mais pourtant, il fut persuadé qu’ils étaient ainsi, qu’ils l’aimaient de tout leur cœur. À moins que ce fût ce qu’il s’était imaginé. On les lui avait retirés bien trop tôt et bien trop violemment.

Alors, quand Mike, son frère de cœur le présenta à sa parenté, Argan les salua de manière presque timide. Il pensait passer à travers les mailles du filet des questions et des marques de tendresse. Malheureusement, il eut droit à un sort beaucoup moins agréable. Au lieu de « Bienvenue » chaleureux et montrer qu’il faisait partie réellement de la famille, du moins de cette manière, le visage de la mère de Mike se décomposa en le voyant. Le voleur cru qu’elle l’avait reconnu, qu’elle et lui s’étaient déjà rencontrer dans des circonstances oubliées du jeune homme. Toutefois ce fut tout autre chose, car ce n’était pas lui qu’elle avait reconnu à travers ses traits, mais son père Conrad.

"Euh… Oui… Comment vous le connaissiez ?"

Bien qu’il n’eut plus beaucoup de souvenir de sa famille, il garda en mémoire certains détails comme leur physionomie, capacités et prénom. Et Conrad… Était bien celui de son père. Voilà des années que l’on ne lui eut prononcer ce nom devant lui. Personne n’était au courant de cela, si ce n’était son Mentor Tanguy qui lui, était un maître pour garder les secrets. La seule explication alors était que la mère de Mike eut connu son paternel. Ce qui se confirmera dans son récit.

Lorelei fut au bord des larmes en narrant son histoire. Argan ne disait un mot, il était muet comme une tombe et resta là, assis pour l’écouter et découvrir le secret de cette histoire. Et au fur et à mesure que la femme avançait, le voleur devenait une réelle statue. Non seulement, il ne bougeait plus, mais son cœur devenait de la pierre et son sang se glaça. Il s’agissait de révélations choc. Jamais, dans sa vie, il n’aurait cru découvrir tout cela, et ne vit aucune raison de mettre en doute la parole de Lorelei. Son père Conrad, avait une maîtresse. Il trompait en réalité sa mère, il ne pouvait le croire.

Ainsi, Argan croyait un mensonge. Une farce dont il a dû se créer. N’ayant que peu connu ses parents, il s’était alors imaginé une famille parfaite. Des parents qui s’aimaient et veillaient sur leur progéniture. Étant sans défaut ou presque, il ne pouvait admettre qu’une telle chose soit possible et pourtant, ca l’était. Lorelei eut terminé et bénéficia du soutien des siens, surtout de Stan. Tanguy, lui, eut du mal à digérer tout cela. Il fit même à peine attention du lien entre la mère de Mike, et de Cheryl, à croire que tout le monde se connaissait déjà et que lui, resta dans l’ignorance.

Pendant quelques secondes, le loup gris resta en transe, perturber et cherchant à se maitriser. Mais cette quiétude apparente fut brisée quand celle qui eut volé le cœur de son père à sa mère, demanda des nouvelles de ce dernier avec émotion. D’un regard noir, Argan souffla :

"Très bien. Il est mort." Sur un ton froid et dur, avant de quitter la table et sortir de cette maison.

Il ne prit pas la fuite, il resta juste dehors, prenant l’air pour remettre ses idées en place. Il fit quelques pas en rond et se frotta la peau du visage, comme si cela impacterait de suite son esprit. Mais en réalité, il tentait de faire disparaitre les premières larmes qui coulaient le long de sa face. Son visage étant devenu rouge et il arriva tout juste à étouffer ses sanglots. Il était parvenu à taire sa souffrance quand il avait mentionné son passé à Mike. Encore, ce fut facile, il avait tellement porter cet homme dans son cœur, qu’il lui faisait confiance. Mais là… C’était trop. Tout ce qu’il croyait de son passé ne serait qu’un mensonge ? Quand il voyait son père Conrad sauvé vainement sa mère, n’était-ce qu’une illusion ? Les aimaient-ils vraiment ? Apparemment oui, puisqu’il était resté auprès d’eux à cause de lui. Lui, il n’était en fait qu’une contrainte, un poids étant venu empêcher deux personnes d’être heureuse. A cette heure-ci Argan comprenait qu’il ne fut pas l’objet de l’amour de ses parents, mais un clou qui lié de force ces derniers…


©️ YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 28 Sep - 15:26


Un grand méchant loup dans les bois




- Comment va Conrad......

Comment une simple phrase innocente pouvait déclencher une telle réaction chez Argan. Il sortit mais je vis par la fenêtre qu'il était là dehors tournant en rond. Je le regardais deux minute et je vis la souffrance sur son visage. Je compris à ce moment-là ce qu'il ressentait et j'avais besoin de lui parler, besoin que nous soyons seuls, lui et moi, entre frères.

J'expliquais rapidement à mes parents les malheurs d'Argan et une information de ma mère m'encouragea encore plus de soulager mon frère. Je demandais à ma mère de rejoindre Orélia et de tout lui expliquer. Je lui fis un clin d'oeil et me métamorphosais glissant comme à l'accoutumée mes affaires dans mon sac. Et je sortis rejoignant Argan alors que ma mère prenait son envol à travers la forêt et que mon père me faisait une dernière caresse avant de refermer la porte.

Je m'approchais, à pas de loup, vers mon frère. Je lui frôlais les jambes en me faisant taquin et il me chassait de la main, je voyais qu'il avait pleuré et cela me faisait mal, je sentais mon coeur se resserrer. Je me frottais encore à lui et il se transforma. Nous partions alors à travers la forêt courant à perdre haleine et nous arrivions au bord du lac. Je lapais goulument l'eau jusqu'à plus soif et je regardais mon frère faire de même. Je redevins humain et le pris dans mes bras. Nous restions ainsi un bon moment, profitant de ce répit, du calme et de l'air qui caressait nos visages. Nous avions besoin de ce moment d'intimité, sans parler, mais en se comprenant. Je finis par prendre la parole :

Je ne te cache pas que je suis heureux de savoir que j'ai un frère......Mais je suis navré de la façon dont nous venons de l'apprendre......

Je regardais mon frère qui ne disait mot, je respirais un grand coup et je dévoilais la conclusion de ma mère.

Ne crois pas que notre père était un homme à femmes, il était seul, loin des siens, et ce n'est pas lui qui a charmé ma mère, mais l'inverse. Elle m'a avoué qu'il ne lui a jamais dit qu'il l'aimait alors qu'il lui a parlé de l'amour qu'il avait pour ta mère et toi. Ils étaient tous les deux bien seuls et avaient besoin d'amour.......Et ce doit être pour cela qu'elle ne l'a jamais retrouvé. Je me doute que tu lui en veux mais es-tu sûr d'avoir raison ?

Des larmes perlaient sur mon visage.....J'aimais de tout mon coeur ce frère tombé des cieux et je ne voulais pas le perdre parce que nos parents avaient eu un moment d'égarement. S'il voulait une famille, mes parents l'accueilleraient à bras ouverts. Mais j'avais envie de savoir et je ne pus m'empêcher d'enfoncer le couteau dans cette plaie qui venait de s'ouvrir en lui.

Tu regrettes peut-être d'avoir un petit frère....Pénible en plus.....Mais maintenant je voudrais savoir......Parles-moi de notre père......


by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Jeu 4 Oct - 13:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 207

Feuille de personnage
Profession : Maître voleur
Amis & Connaissances: Il est important de garder ses contacts secret ;)
Âge : 36 ans
avatar
Je peux me transformer
Argan Tanguy

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 2 Oct - 17:51
Un grand méchant loup dans les bois ?Mike Richard & Argan Tanguy

Tout ce que voulait Argan, c’était de rester seul. Le coup fut bien dur à encaisser encore. Voilà donc pourquoi, le jeune voleur ne disait mot sur son passé. On pouvait l’insulter de tout et de rien, le provoquer même. Mais personne ne connaissait sa véritable histoire, et donc, Argan riait de ces mots, s’en amusait, car il savait que c’était faux ou bien vrai, peu importait. Car on s’attaquait directement à lui, et bien que ce dernier pût parfois se montrer vantard, ou au contraire, savoir qu’il n’avait rien d’un saint homme, peu de chose le touchait. Mise à part son passé. Bien qu’il pût se voir comme une fripouille, il avait idéalisé ses origines, voyant ses parents comme des êtres parfait, s’aimant d’un amour modèle, et ayant donné leur vie, pour leur descendant. Mais si tout n’était qu’un mensonge, qu’il s’était couvert d’illusion depuis le début ?

Alors que le maître voleur ruminait dans son esprit son malheur, Mike était venu. Tanguy l’avait senti venir, mais ne fit que peu cas de sa présence. Il resta là à se morfondre, chassant tout en grognant contre son frère de cœur, qui au final, était son frère de sang. Il l’aimait beaucoup, mais ce n’était pas le moment. Cependant, l’insistance du nouveau venu eut raison du voleur, qui au final, se changea aussi en loup pour aller courir avec lui.

Cette course sauvage lui avait fait un peu de bien. Pendant que son corps velu fendait l’air en bonne compagnie, son esprit fut comme pendant un instant, purifié de ses idées noires, ne penssant plus qu’à ce moment présent. Mais, redevenue humain, et installer au bord de l’eau, ne se contant que de remettre son pantalon, Argan replongea dans sa détresse. Mike tenta de lui parler, sans doute, cherchait-il à lui apporter du réconfort, mais rien ne semblait toucher le voleur.

Il aimait vraiment sa mère et son fils ? « Alors pourquoi avait-il fait un enfant dans le dos de sa mère et passait tant de temps avec eux, s’il préférait sa famille et se sentait seul ? » L’argument de Mike n’était peut-être pas des plus convaincants. Et même s’il en voulait quand même à son géniteur d’avoir tout gâcher, même dans la tombe, il se surprit honteux, d’avoir critiqué la naissance de son frère. Mike… Lui aussi était un peu la victime dans cette histoire. Et bien qu’il fût le symbole de la trahison de Conrad, du mensonge de tout ceci, il était aussi celui de l’espoir. Le frère providentiel qui venait combler le manque éprouvé par le voleur. Un homme, qu’il apprit à aimer rapidement. Alors, quand il fit sa remarque sur comment, il devait le considérer, Argan vit presque noir.

Il attrapa le jeune homme dans ses bras, collant sa tête sous son menton, et sa main le retenait au niveau du coup, comme si le voleur allait lui arracher la tête. Mais, il n’en fit rien, bien au contraire. Ce n’était pas des coups de griffes ou des coups qu’il donna au forestier, mais des embrassades. Oui, il embrassa le cuir chevelu de son frère, laissant couler quelques larmes.

"Arrêtes de dire des bêtises s’il te plait."

Lui, regretter d’avoir un petit frère ? Il plaisantait ! Il pouvait se montrer aussi pénible qu’il le voulait, Argan l’aimait. Non ! Il l’adorait ! Il s’était complétement entiché de cette personne tombée du ciel. Son père avait peut-être fauté, mais cela eut pour conséquence une belle surprise pour apaiser la douleur du voleur. Il n’était plus seul, il avait un frère de sang maintenant. Peut-être un peu trop sensible, voir trop vivant, mais il avait un si bon cœur, une si grande joie dans l’âme. Sans doute, même s’il n’était pas non plus un héros de chanson, serait-il celui qui aidera le loup gris à sortir de ses ténèbres. Alors, il l’enlaça de nouveau, ne pouvant plus s’en passer, devant rattraper des décennies d’absence et de manque d’amour fraternel. Il dut même se faire violence pour le relâcher, redoutant de l’étouffer. Mais s’il pouvait, il continuait. Il ne le lâcherait plus, ou bien, resterait toujours avec lui.

Pendant quelques secondes, il regarda la nature devant eux, méditant et réfléchissant à la réponse attendue par Mike. Comment était son père ? Il aimerait lui-même le savoir.

"J’aimerais bien le savoir aussi."

Argan se mit à souffler. Il aimerait bien en parler. Mais pour dire quoi ? Le voleur n’eut presque plus aucun souvenir de son clan, et ce qu’il croyait en être, n’étaient que des rêveries, des fragments transformer en légendes. Toutefois, il ne voulait pas mentir. Pas à Mike. Le voleur pouvait cacher ou déformer la réalité selon ses besoins, mais pas à lui. Le forestier fera partie des rares à qui, le voleur se montrera des plus honnêtes. Et ne voulant donc lui mentir, il raconta ce qu’il savait, et son ressentiment, même si cela restait des informations bien maigres.

"Notre Père..." Argan se mit à rire sous ces mots. "Ca me fait bizarre de dire cela, je n’y suis pas habitué, mais j’aime bien au final. Notre père et bien… Je n’ai pas trop de souvenir de lui."

Prenant une bonne bouffé d’air, il poursuivit avec émotion.

"J’étais arraché aux miens très jeune. Ma famille, mon clan fut massacré par un sorcier noir. Je me souviens à peine d’eux, de leur visage. Mais ni de leur nom, ni de leur odeur. Tout ce que j’ai à part cela, ce sont des fragments de souvenirs n’ayant aucun sens. Alors, j’ai dus les enjoliver, imaginant que mon père était un homme parfait et aimant… Jusqu’à aujourd’hui."

Argan ignorait à qui en vouloir. Il se disait que ce serait logique de rapporter la faute aux principaux acteurs de cette histoire, son père et la mère de Mike. Mais il se disait qu’en faisant ainsi, il s’en prendrait à ce dernier, rejetant sa naissance et sa raison d’être. Et cela, il se le refusait, il était bien trop heureux de l’avoir rencontré. Alors, il posa à son tour cette question qui lui brûlait les lèvres pour avoir l’opinion du jeune homme :

"Et toi alors ? Qu’en penses-tu ? Tu n’en veux pas à ta mère de t’avoir cacher tout cela ?"

Peut-être qu’Argan gardera encore un peu d’amertume contre Conrad. Cependant, il se disait bien que s’il vivait depuis le début dans un mensonge, il valait mieux tard que jamais de voir la lumière de la vérité.

©️  YOU_COMPLETE_MESS



Un loup ne lâche jamais sa proie.

Revenir en haut Aller en bas
Je peux me transformer
Messages : 2116

Feuille de personnage
Profession : Garde forestier - Aventurier
Amis & Connaissances:
Âge : 27
avatar
Je peux me transformer
Mike Richard

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Oct - 14:40


Un grand méchant loup dans les bois




"Notre Père...""Ca me fait bizarre de dire cela, je n’y suis pas habitué, mais j’aime bien au final. Notre père et bien… Je n’ai pas trop de souvenir de lui."

"J’étais arraché aux miens très jeune. Ma famille, mon clan fut massacré par un sorcier noir. Je me souviens à peine d’eux, de leur visage. Mais ni de leur nom, ni de leur odeur. Tout ce que j’ai à part cela, ce sont des fragments de souvenirs n’ayant aucun sens. Alors, j’ai dus les enjoliver, imaginant que mon père était un homme parfait et aimant… Jusqu’à aujourd’hui."

"Et toi alors ? Qu’en penses-tu ? Tu n’en veux pas à ta mère de t’avoir cacher tout cela ?"

J'écoutais les paroles de mon frère et malgré tout je ressentais quelque chose d'indescriptible en lui comme s'il se torturait et hésitait entre accepter cette situation et la rejeter. Tout cela me faisait mal car j'étais vraiment heureux de cette fratrie mais peut-être avais-je une autre vision de la relation entre mon père le géniteur et ma mère. Je ne pouvais encore dire ce qu'il était pour moi car mon père, celui qui m'a élevé et restera à jamais mon père, c'était Stan. Mais je devais me confier à mon frère sur ma vue et mon opinion de cet amour interdit.

En fait je suis le portrait craché de notre père.....

Je levais les yeux vers Argan d'un air très sérieux, les sourcils froncés et les lèvres pincées. Mais ce mal que cette histoire redéclenchait en moi devait sortir pour ne serait que me soulager un peu car je n'aurais jamais bonne conscience.

Comme je te l'ai déjà dit Orélia et moi avions vécu ensemble durant de merveilleux mois et elle faisait tout pour me satisfaire mais.....elle était la première femme à s'être intéressée à moi, à m'aimer....et comme je te l'ai dit je l'ai trompée.


Je lui fis signe de ne pas m'interrompre et je repris mon récit.

A l'époque je faisais beaucoup d'intervention et je restais peu à la maison, en fait une femme chez moi était là pour me faire à manger et nettoyer mon linge et ma maison. Orélia ne se plaignait pas. Et un soir j'ai été demandé pour défendre un village en frontière de mon territoire. Je m'y suis rendu et j'ai rencontré Mack. Au début ce fut plutôt glacial mais en cours de combat, je m'étais métamorphosé et je fus blessé. Lorsque j'entrais dans la tente qui nous était attribuée, elle eut très peur et je lui ai avoué qui j'étais. Elle a caressé le loup noir que j'étais et j'ai ressenti des sensations que je n'avais jamais eues. Je lui ai dit de cesser surtout lorsqu'elle arrivait au niveau de mon sous ventre....Tu vois ce que je veux dire quand on est loup. Et je suis reparti au combat, elle aussi. Alors que des sorciers arrivés, je l'ai vu en mauvaise posture et je suis intervenu, la jetant à terre et reprenant forme humaine....Là non plus je ne te fais pas de dessin quant à ma tenue.....Elle était si belle, si femme, que je lui ai volé un baiser. Une bonne gifle m'a ramené à la raison....Le temps avait passé et je m'étais excusé auprès d'elle. Je l'ai revu sans en parler à Orélia mais au début ce fut en toute amitié. Un jour je l'ai même emmené à la maison. Orélia l'avait bien reçue et même appréciée. Je lui ai dit que j'entraînais Mack à accepter sa forme de métamorphe.....C'était une métamorphe de l'air.

Je soufflais un peu et repris.

Un jour Mack me surpris en train de regarder Orélia qui se baignait nue dans le lac et elle fut contrarier. Le remarquant, je la rattrapais et je fondis devant ce corps si souple, si doux, si frais, elle était si tentante avec ses longs cheveux roux qui lui descendaient dans le dos, elle avait un regard d'un bleu profond, les larmes lui venaient aux yeux, elle était provocante et sensuelle et..... j'ai craqué. Mes mains se mirent à la caresser, mes lèvres la couvraient de baisers et je fus de plus en plus exigeant .. j'esquissais un sourire....Je n'entrerais pas dans ces détails là. Je la pris dans mes bras et la conduisis à mon refuge. Je l'ai aimé comme je n'avais jamais aimé, j'étais envahi de désir et notre relation s'est révélée foudroyante. Dès lors que nous avions un rapport et selon notre humeur, le temps changé déclenchant même des orages. J'ai caché tout cela à Orélia mais elle a tout découvert lors des Festivités de Jeyd. Elle m'a quittée mais à ce moment là je m'en moquais car je vivais un amour merveilleux. Mais voilà, Mack me considérait comme un passe-temps et m'a laissé un mois plus tard. A ce moment-là je compris mon erreur et ce que je venais de faire endurer à Orélia. Je décidais de la reconquérir mais j'eus un accueil des plus glacials. La reconquérir fut de longue haleine mais je savais enfin où était ma place.

Je soufflais de soulagement, j'avais tout confié à une personne de confiance....mon frère

- La suite fut mon déchirement, ma solitude et la rencontre avec Haedeyne mais tu comprends bien que je ne peux juger mes parents dès lors que j'ai fait pire. La seule chose dont je sois sûre c'est que tu es un rêve tombé du ciel et que j'avais vraiment besoin d'un frère

Spoiler:
 

by FreeSpirit



Ne jamais juger sur les apparences mais toujours avec le coeur


Dernière édition par Mike Richard le Mar 23 Oct - 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Un grand méchant loup dans les bois ? [pv Mike Richard]
Scientia Magicam :: Scientia Magicam ::  Royaume des Hommes :: Dendrelia
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Dans les bois quand le loup n'y est pas... |Trente-Six|
» [Évènement : Bataille sur l'île de Legion !] Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... || Haïne - Jerenn ||
» [RP] ♫ Promenons-nous ♪ dans le bois, ♫ tant que le loup n'y est pas ♪♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-